Pour la première fois, des abeilles sur la liste des animaux menacés d’extinction

Après des années d’études, sept espèces d’abeilles noires à tête jaune d’Hawaï ont été inscrites sur la liste des espèces menacées par le gouvernement américain. C’est la première fois que des abeilles se retrouvent dans cette catégorie. Le département de l’U.S. Fish and Wildlife Service a travaillé de concert avec l’ONG de protection des espèces invertébrées Xerces Society et avec les autorités locales pour étudier le statut de ces abeilles. En 1996 déjà, Xerces Society notait que 33 espèces étaient en « situation inquiétante ».Les populations de ces abeilles natives d’Hawaï sont en déclin depuis plusieurs années déjà. Les principaux facteurs de ce phénomène sont l’invasion de plantes et animaux non-indigènes, ainsi que la destruction de leur habitat à cause du développement urbain.Les scientifiques sont inquiets : ces insectes pollinisateurs font partie intégrante de l’écosystème hawaïen, et ils sont « essentiels pour maintenir la santé des plantes et autres animaux à travers les îles », selon Gregory Koob, l’attaché de l’U.S. Fish and Wildlife Service à Honolulu.

Mesures de protection

Avec leur nouveau statut d’espèces menacées, ces abeilles bénéficieront de mesures de protection de la part du gouvernement fédéral pour aider à revitaliser la population et les protéger de l’impact négatif causé par la proximité des hommes. Ces dispositions seront d’une importance vitale pour la protection des abeilles, dont la population à travers les États-Unis est en fort déclin ces dernières années.