Poutine a fait une exception pour (au moins) un pays européen: « Vous pouvez toujours payer notre gaz en euros »

Depuis le début du mois, les pays occidentaux doivent, en principe, mettre des roubles sur la table pour acheter du gaz à la Russie. Mais Vladimir Poutine semble faire une exception pour certains pays.

En réponse aux sanctions occidentales contre son pays, Poutine exige que les acheteurs étrangers paient le gaz en roubles. « Si ces paiements ne sont pas effectués, nous considérerons qu’il s’agit d’un défaut de paiement de la part des acheteurs, avec toutes les conséquences que cela implique. Personne ne nous vend rien gratuitement, et nous ne ferons pas de charité – c’est-à-dire que les contrats existants seront résiliés », avait-il annoncé au début du mois.

Exception

A présent, il semble que Poutine veuille faire quelques exceptions. Le chancelier autrichien Karl Nehammer affirme par exemple que son pays peut encore acheter du gaz en euros. Il a discuté avec le président russe en début de semaine.

« Poutine a dit que l’approvisionnement en gaz est assuré, que la Russie fournira les quantités convenues contractuellement et que les paiements peuvent continuer à être effectués en euros », a déclaré M. Nehammer dans une interview accordée mercredi à l’agence de presse autrichienne APA. La Commission européenne a également déclaré que les acheteurs dont les contrats exigent un paiement en euros ou en dollars doivent s’y conformer, ce que l’Autriche fera, selon le chancelier.

La Russie est le principal fournisseur de gaz de l’Autriche

Environ 80% du gaz naturel autrichien provient de Russie. Vienne s’est donc prononcé contre un embargo sur le gaz russe. Pour l’instant, sur le plan énergétique, dans l’UE, il n’existe qu’une interdiction des importations de charbon russe. Toutefois, certains pays sont favorables à l’extension de cette interdiction au pétrole et au gaz. Le Parlement européen a lui aussi déjà indiqué qu’il souhaitait un embargo sur l’importation de ces deux produits énergétiques russes.

Pour rappel, nous vous avons déjà expliqué précédemment que les pays européens peuvent de toute façon techniquement continuer à payer en euros sans problème. Pour ce faire, ils doivent ouvrir un compte auprès de Gazprombank et y déposer des montants en euros. C’est ensuite la banque russe qui les convertit en roubles pour acheter du gaz russe.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20