Pourquoi le compte Twitter d’Elon Musk est-il passé en privé ?

En ce premier février, le milliardaire américain a annoncé le passage de son compte Twitter en privé.

Pourquoi est-ce important ?

Depuis son rachat en octobre 2022, Elon Musk essaye de changer Twitter. Cela a provoqué nombre de polémiques comme celle de la refonte de l’esprit de l’entreprise provoquant une vague de licenciement gigantesque. Le milliardaire a ensuite voulu rendre le réseau social plus transparent. Pour cela, il a laissé accès à des documents internes de l’entreprise. Les révélations qui ont suivi sont ce qu’on appelle les Twitter Files. Aujourd’hui, c’est l'algorithme qui provoque une nouvelle polémique à laquelle Musk va essayer de répondre, à nouveau, avec transparence.

L’actualité : Après qu’un Tweet, venant d’un compte populaire à tendance libérale, ait accusé l’algorithme de l’oiseau bleu de favoriser les tweets des comptes privés, Elon Musk a donc essayé cela sur son compte pour tester la véracité de cette hypothèse.

La réponse d’Elon Musk à Libs of Tik Tok – Source : Twitter

À noter : Les tweets issus de comptes privés ne sont visibles que par les personnes qui suivent le compte en question et ne peuvent pas être partagés. Mais, contrairement aux profils publics, l’utilisateur peut accepter ou refuser les demandes de suivi.

Beaucoup de théories, mais pas encore d’explications

Le détail : Selon The Independant, des tests effectués par des utilisateurs de Twitter ont montré que le nombre de consultations et d’interactions des tweets était jusqu’à cinq fois plus élevé lorsque les comptes étaient privés.

  • Le milliardaire américain a expliqué son geste : « J’ai passé mon compte en privé pour voir si mes tweets privés sont plus vus que mes tweets publics », a-t-il déclaré sur son réseau social. Le compte d’Elon Musk ayant 127 millions d’abonnés, soit presque un tiers de la plateforme selon BFM Business, cela en fait un bon échantillon pour ce test.
Tweet d’Elon Musk expliquant la raison de son passage en privé – Source : Twitter
  • Cette action a entraîné de nombreuses réactions et notamment des théories sur le fait pourquoi l’algorithme favorisait les tweets privés. Il y a, par exemple, le journaliste américain Jim Stinson qui pense que cette action est faite pour « tester les théories selon lesquelles les algorithmes ont été conçus pour supprimer les discussions ouvertes sur les idées (principalement) conservatrices. »
  • Il y a aussi Walid Phares, un politologue américain soutenant le parti républicain (tout comme Elon Musk), qui pense qu’il s’agit d’une « mine antipersonnel électronique » laissée là par les anciens dirigeants.

La transparence oui, mais pas toujours

L’enjeu : Elon Musk est encore une fois dans un exercice de transparence dans le but de se différencier de l’ancienne direction, plus opaque.

  • Après le rachat de Twitter pour 44 milliards de dollars, Musk a laissé certains journalistes avoir accès à certains documents internes de l’entreprise, cela a été appelé les Twitter files.
    • La première partie des Twitter Files concernait Hunter Biden, le fils du président des États-Unis d’Amérique, Joe Biden. Le réseau social ayant censuré les tweets attaquants Hunter en pleine campagne électorale, il a donc eu une influence sur les élections présidentielles.
    • La deuxième partie concernait les « Twitter Secret Black Lists ». Une liste noire mise en place pour empêcher certains comptes ou tweets d’être trop visibles.
    • La troisième partie portait sur la suppression du compte Twitter de Donald Trump, alors président des États-Unis, après les attaques du Capitole.
  • Cependant, malgré une volonté de transparence, le milliardaire américain a fait suspendre les comptes de certains journalistes ayant critiqué le PDG de l’oiseau bleu.
Plus