Pas d’annulation: les organisateurs veulent reporter le Festival de Cannes

EPA-EFE/SEBASTIEN NOGIER

Le Point avait fait fuiter l’info il y a plusieurs jours. Le fruit de dissensions au sein du Conseil d’administration. Le Festival de Cannes, qui devait se dérouler entre le 12 et le 23 mai, sera reporté, en tout cas c’est le souhait de ses organisateurs.

La crise sanitaire n’épargne pas le monde du 7e Art. Films reportés, déprogrammés, festivals annulés, le cinéma est en chômage technique. Mais tel un village gaulois, le Festival de Cannes faisait de la résistance, ne voulant pas communiquer avant la mi-avril.

C’est désormais acté: ‘Le Festival de Cannes ne pourra se tenir aux dates prévues, du 12 au 23 mai prochains.’ Plusieurs hypothèses sont à l’étude ‘dont la principale serait un simple report, à Cannes, fin juin-début juillet 2020’.

Pas de stars, pas de Cannes ?

C’est ambitieux. Non seulement selon les prévisions de confinement des experts, mais aussi en rapport avec l’industrie. De fait, de nombreux films sont fatalement retardés suite à la fermeture des salles obscures. Ceci crée un véritable embouteillage, il est certain que des films passeront à la trappe.

Mais plus spécifiquement, sur ce genre de festivals aux paillettes qui rassemblent des gens du monde entier, qui voudra venir ? On imagine mal les stars hollywoodiennes se prélasser sur le tapis rouge, alors que le monde se remettra, selon les prévisions les plus optimistes, d’une crise sanitaire dévastatrice. Et si pas de stars sur la croisette, Cannes perd évidement de son intérêt. Quel distributeur voudra y présenter son film ?

Mais les organisateurs se montrent ‘raisonnablement optimistes’. Ils sont bien les seuls.