Des panneaux solaires pour réduire la facture énergétique des quartiers pauvres de Washington

La capitale américaine Washington a lancé un plan énergétique radical qui se base sur l’utilisation des énergies renouvelables afin de réduire la facture de ses consommateurs. Ce plan se focalise principalement sur l’installation de panneaux solaires dans les quartiers les plus pauvres, rapporte The Atlantic. Cependant, le principal défi de ce programme est d’éviter que de nouvelles mesures sur le plan énergétique ne viennent creuser encore un peu plus les inégalités existantes.

La facture des familles les plus défavorisées a en effet tendance à être plus élevée, généralement parce que leur habitation est moins efficiente d’un point de vue énergétique. Par conséquent, les ménages les plus démunis consacrent une partie plus importante à l’énergie que les ménages les plus aisés.

Le plan énergétique de Washington cherche à permettre aux quartiers les plus pauvres d’avoir recours à l’énergie durable de façon abordable. A l’horizon 2032, les énergies renouvelables devraient couvrir 50% de la consommation de la ville.

Scepticisme

Afin d’encourager les catégories les plus pauvres de la population à investir dans les technologies d’énergie renouvelable, elles pourront bénéficier d’un crédit d’impôt qui amortira 30% du coût d’installation des panneaux solaires. L’installation de ces panneaux serait réalisée  par des travailleurs et entrepreneurs locaux, ce qui constituerait une sorte de revitalisation économique autonome.

Cependant, plusieurs critiques ont été formulées au sujet de ce programme énergétique. Dans un premier temps, nombreux sont ceux qui estiment qu’une telle initiative ne serait pas économiquement viable. Par ailleurs, selon plusieurs spécialistes, les toits des demeures des quartiers les plus pauvres sont souvent en mauvais état, minuscules et ont besoin d’être restaurés.

En outre, les habitants font également preuve d’un certain scepticisme. Les personnes sont souvent méfiantes lorsqu’on leur propose quelque chose gratuitement, a expliqué Ted Trabue directeur général de D.C. Sustainable Energy Utility, une organisation indépendante chargée de l’amélioration de l’efficacité énergétique.