Oubliez l’or ou le palladium, les marchés s’affolent pour le rhodium

Isopix

Déjà 5 fois plus cher que l’or, le rhodium a pris 32% en bourse ce mois-ci et pourrait dépasser ses taux records de 2008, où il se négociait plus de 10.000$ l’once.

Les marché s’étaient ému des performances du palladium ces derniers mois. Vu par certains comme le nouveau métal à acheter, il pourrait souffrir de l’ombre faite par le rhodium.

Comment expliquer ce regain d’intérêt pour ce métal finalement peu connu ? Le rhodium surfe sur la vague verte et les mesures environnementales prises sur le parc automobile. Le rhodium est principalement utilisé dans les pots catalyseurs des véhicules, qui réduisent la nocivité des gaz rejetés par les voitures. Un marché qui grandit très rapidement en Asie.

Profite de la vague verte

Pour les investisseurs, la prise de conscience écologique va faire croître sa demande, rapporte l’agence Bloomberg, qui le qualifie déjà de métal le plus précieux du monde.

Le métal profite largement de l’évolution du marché automobile asiatique. ‘Début janvier, la demande physique en provenance d’Asie, qui pourrait également être liée à l’automobile, était le principal moteur ‘ explique le trader Andreas Daniel à l’agence Bloomberg.

Plus récemment, le rhodium a profité des tensions actuelles au Moyen-Orient. De nombreux investisseurs se tournent vers les valeurs refuges, et le rhodium en fait partie. Il se négocie autour des 8000$ l’once, mais reste sujet à une très forte volatilité en raison de l’étroitesse de son marché.