Oubliez la 5G : la Chine prend la tête de la 6G

Alors que le reste du monde travaille encore à la mise en œuvre de la 5G, la technologie 6G est déjà en cours d’élaboration.

Selon un article de la société allemande de statistiques Statista, Samsung, le groupe électronique sud-coréen, estime qu’il faut environ 10 ans pour qu’une innovation dans le domaine des données mobiles soit pleinement mise en œuvre. Pour la 5G, cela prendra environ huit ans, pense Samsung.

Selon diverses sources, le réseau de la 5G pourrait atteindre une vitesse théorique de 10, voire 20 gigaoctets par seconde. La 5G serait ainsi au moins vingt fois plus rapide que la technologie 4G LTE que nous utilisons actuellement.

Le géant technologique sud-coréen propose également une date potentielle pour l’arrivée de la 6G. Entre 2028 et 2030, cette technologie apparaîtra sur le marché. La 6G serait encore dix fois plus rapide que la 5G.

La Chine en tête, l’UE ne se porte pas mal non plus

Le journal japonais Nikkei Asia a pu consulter des données sur les brevets 6G auprès du Cyber Creative Institute de Tokyo. Elle a déclaré qu’au moins 40,3 % de tous les brevets déposés depuis août proviennent de Chine.

Les États-Unis ne sont pas loin derrière avec une part de 35,2 % des innovations. Les États membres de l’UE représentent ensemble 8,9 % de toutes les demandes de brevet, soit un pour cent de moins que le Japon. La Corée du Sud, patrie de Samsung, occupe la cinquième place avec 4,2 %.


La plupart des brevets sont demandés pour des applications 6G liées aux technologies de communication, mais aussi aux technologies quantiques et à l’intelligence artificielle.

Pour aller plus loin :

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20