Ocasio-Cortez et Musk défendent les petits investisseurs dans leur lutte avec les ténors de Wall Street

Isopix

L’application boursière Robinhood, le jouet de bon nombre de jeunes investisseurs privés américains, a rendu impossible les opérations spéculatives sur l’action GameStop. Cela a provoqué la colère de certaines personnalités. La représentante Alexandria Ocasio-Cortez (AOC), le patron de Tesla Elon Musk et la star de la télévision, Jon Stewart en tête. Pourquoi les particuliers ne peuvent-ils pas faire ce que font les grands investisseurs de Wall Street ?

Les bourses américaines sont dans la tourmente parce que des investisseurs privés utilisent le forum Reddit pour s’inciter mutuellement à acheter massivement des actions ou des options d’achat d’entreprises faisant l’objet de ventes à découvert. De grandes entreprises d’investissement spéculent sur une baisse des prix de celles-ci. Mais vu que les prix ne baissent pas, – au contraire, ils montent en flèche – ces entreprises de Wall Street – avec le fonds spéculatif Melvin Capital comme exemple le plus cité – s’arrachent les cheveux.

L’application boursière très populaire aux Etats-Unis, Robinhood, a tiré le frein d’urgence hier. Elle a rendu impossible les opérations sur plusieurs actions ultrapopulaires. Il s’agit notamment des parts de GameStop, d’AMC et de Nokia.

Cela a entraîné une tempête de protestations, provenant de tous horizons. A cause des restrictions de Robinhood, des milliers d’investisseurs sont à présent bloqués avec leurs actions. Ils risquent de lourdes pertes. Car dans le même temps, les opérations boursières se sont poursuivies comme d’habitude, faisant chuter les actions spéculatives. GameStop a chuté de 44% hier, AMC de 56 % et Nokia de 28 %.

‘Pas de règles du jeu équitables’

Très populaire auprès des jeunes, Alexandria Ocasio-Cortez (AOC) estime qu’il est inacceptable que les petits investisseurs soient traités différemment des grands. Une opinion partagée par certains investisseurs professionnels également. La représentante démocrate soutient donc la demande d’auditions parlementaires sur la question. Maxine Waters, présidente de la commission des finances de la Chambre des représentants, veut enquêter sur deux sujets: le rôle de la ‘vente à découvert’ par les fonds spéculatifs et les applications, comme Robinhood, qui présentent souvent l’investissement comme un jeu en ligne.

AOC a été rejointe par le patron de Tesla, Elon Musk, qui a répondu ‘Absolument !’ au tweet. ‘Get Shorty’, a-t-il ajouté plus tard, de manière provocante (Get Shorty est le nom d’un film avec John Travolta. Dans ce contexte, Musk indique qu’il faut soutenir les jeunes, les nouveaux venus, ndlr). Musk a longtemps entretenu une relation d’amour-haine avec Wall Street, qui a fait monter le prix de l’action de sa propre société Tesla à des sommets stratosphériques.

Robinhood sous pression

Chamath Palihapitiya, l’un des principaux capital-risqueurs de la Silicon Valley, appelle les investisseurs particuliers à abandonner Robinhood. Il leur a suggéré quelques applications alternatives. Ce qui met Vladimir Tenev, le fondateur de Robinhood, dans une situation difficile.

Même la star de la télévision Jon Stewart a défendu les investisseurs de Reddit. Il souligne que ceux-ci utilisent simplement les mêmes techniques que celles utilisées depuis des années dans les grandes maisons de Wall Street. Il fait référence à la création d’une ‘whale’, terme impliquant un large achat d’actions et d’options afin de faire monter rapidement le prix des actions. Cette fois, la baleine n’était pas un fonds de Wall Street, mais une alliance en ligne de petits investisseurs privés.