Nouvelle hausse des taux d’intérêt cette semaine : la Fed bientôt plus agressive face à l’inflation ?

Cette semaine, tous les yeux seront rivés vers la Réserve fédérale américaine, alors que ses membres se réuniront durant deux jours pour discuter de la stratégie à adopter pour contrer l’inflation dans le pays. Une réunion qui pourrait se conclure par un rythme plus rapide de futures hausses des taux d’intérêt, dans le but toujours d’éviter une récession.

Aux États-Unis, deux hausses des taux d’intérêt sont attendues, l’une en juin, l’autre en juillet. La Fed devrait confirmer le programme cette semaine, au terme d’une réunion de deux jours, avec une première hausse d’un demi-point de pourcentage. Les prochaines pourraient être plus importantes ou tout du moins plus rapides. C’est en tout cas ce que craignent les marchés suite aux données sur l’inflation de mai.

La hausse des prix semble en effet ne pas avoir atteint son maximum dans le pays, la stratégie de la Réserve fédérale ne suffit donc pas pour stopper l’inflation qui a atteint son plus haut niveau en mai depuis 1981. Et c’est bien ce qui effraie les investisseurs pour qui la crainte d’une récession ne fait qu’augmenter. Tous attendent avec impatience les prévisions économiques en la matière, et de futures hausses des taux d’intérêt de la Fed.

La position de la Fed au cœur de tout

L’indice des prix à la consommation a en effet été beaucoup plus élevé (+8,6%) que prévu pour le mois de mai, de sorte que les actions se sont effondrées. L’inflation a augmenté de 1% en mai, alors qu’elle n’avait grimpé que de 0,3% en avril. Les investisseurs s’attendent donc à une politique plus agressive des taux d’intérêt de la Fed, et ce, dès la semaine prochaine.

Le discours que tiendra Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, sera primordial, selon Michael Schumacher, responsable de la stratégie macro chez Wells Fargo. Il donnera le ton de la stratégie de la Fed pour le mois de septembre.

« La détermination de la Fed en matière de stabilité des prix va être vraiment mise à l’épreuve maintenant », a déclaré Seema Shah, stratège en chef des principaux investisseurs mondiaux, rapporte Yahoo Finance. « Les hausses de taux directeurs devront être implacablement agressives jusqu’à ce que l’inflation commence enfin à s’estomper, même si l’économie est en difficulté. »

La position plus agressive de la Fed pourrait donner lieu à l’annonce d’une augmentation de taux de l’ordre de 0,75% ce mercredi. Une telle décision pourrait avoir un impact important sur les marchés. La semaine dernière déjà, l’indice de référence S&P 500 avait chuté de 2,9% rien que sur la journée de vendredi, suite aux prévisions d’une stratégie plus agressive de la Fed. Le Dow Jones a également baissé (-2,7%), de même que le Nasdaq (-3,5%).

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20