Nespresso vise la neutralité carbone totale d’ici 2022

La marque de café Nespresso accélère sa décarbonisation. Ses opérations étaient déjà neutres depuis 2017 et l’entreprise annonce ce jeudi qu’elle vise la neutralité totale sur l’ensemble de sa chaîne d’approvisionnement et du cycle de vie de ses produits d’ici 2022.

Pour l’instant, Nespresso considère que ses efforts permettent de rendre toutes les tasses de café ‘professional (soit les capsules vendues aux bureaux, restaurants, hôtels, …) neutres.

D’ici deux ans, les tasses consommées par les particuliers devraient également être compensées. Pour y arriver, l’entreprise réduit ses émissions de carbone et plante des arbres dans et autour de ses plantations de café. Elle investit également dans des projets de compensation.

Une énergie 100% renouvelable

Afin de réduire ses émissions, l’entreprise s’engage à utiliser une énergie 100% renouvelables dans toutes ses boutiques et à plus utiliser du biogaz dans le processus de fabrication. Nespresso compter augmenter l’utilisation du plastique recyclé dans les machines et celle d’aluminium vierge recyclé et à faible teneur en carbone dans ses capsules, souvent pointées du doigt pour la pollution qu’elles engendreraient.

Nespresso va tripler la capacité de plantation d’arbres dans les pays producteurs de café tels que la Colombie, le Guatemala, l’Ethiopie et le Costa Rica. Outre la capture de carbone de l’atmosphère, ces plantations permettront de créer un système agricole régénérateur et protègeront les sols de l’érosion. C’est principalement via ce point que les marchés belge et luxembourgeois de Nespresso contribuent à la réalisation de l’objectif de neutralité carbone.