N’en déplaise à Facebook, Microsoft se lance lui aussi dans la course au métavers

Est-ce parce que Mark Zuckerberg était en train d’accaparer toute l’attention ? Quelques jours à peine après que Facebook a présenté sa vision du métavers, le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a également présenté ses plans pour le nouvel internet tridimensionnel. La grande différence: les plans de Microsoft sont plus pragmatiques et beaucoup plus concrets.

Alors que M. Zuckerberg parlait d’un avenir relativement lointain, M. Nadella espère présenter une première application dès le premier semestre de l’année prochaine. Il s’agit de l’intégration de l’application holographique Mesh de Microsoft, basée sur les lunettes 3D HoloLens, dans le programme de chat vidéo professionnel Teams.

Tout comme avec Meta/Facebook, vous pourrez vous « dupliquer » sous la forme d’un avatar en 3D, même si cette représentation numérique de vous-même sera pour l’instant limitée à la partie supérieure du corps. Avec votre avatar, vous aurez accès à des espaces virtuels, metaverses, au sein de Teams, comme la salle de réunion numérique de votre employeur. Vous pourrez y interagir avec les avatars de vos collègues.

Les lunettes de réalité virtuelle ne seront pas nécessaires dans la première phase. « L’expérience évoluera au fur et à mesure que la technologie des capteurs s’améliorera sur tous les appareils, des téléphones aux casques de réalité virtuelle, des ordinateurs portables avec un seul microphone à un HoloLens avec six microphones et 16 caméras », explique Microsoft.

Interaction naturelle

Selon le géant de la technologie, la première réunion avec les nouveaux employés est un bon exemple de l’aspect innovant d’un tel « métavers d’entreprise ». Pendant la crise du coronavirus, les entretiens d’embauche et les présentations aux collègues se faisaient nécessairement via des plateformes en ligne telles que Teams, où le nouvel arrivant devait parler à un écran d’ordinateur. Les interactions naturelles des réunions face-to-face ont été perdues.

Microsoft fait valoir que ces interactions peuvent en partie revenir, car les avatars pourront se déplacer librement dans l’espace tridimensionnel partagé. Le groupe de consultants Accenture a déjà été autorisé à tester la technologie.

Son 3D

À l’instar de M. Zuckerberg, M. Nadella affirme que « le sentiment d’y être vraiment » sera l’élément le plus novateur du métavers. « Ce n’est plus seulement regarder une scène à travers une caméra, vous êtes dans la scène. Vous ne serez plus en vidéoconférence avec des collègues, vous serez avec eux dans la même pièce. »

Pour obtenir cette impression de réalisme, la simulation des voix – il faut vraiment donner l’impression que chaque participant parlant se trouve dans la même pièce – sera très importante, selon Microsoft. Le géant de la technologie utilisera l’intelligence artificielle pour imiter votre voix et la transférer à la réunion virtuelle via des technologies telles que l’audio spatial. L’objectif selon Microsoft : « Une expérience immersive collaborative ».

Quelques nouvelles fonctionnalités supplémentaires :

  • Dans la version actuelle de Teams, les participants peuvent cliquer sur une icône de main pour lever virtuellement la main. Dans la version métaverse, ce sera votre avatar qui lèvera la main.
  • L’interprétation et la transcription simultanées de la conversation deviennent plus faciles grâce aux avatars.
  • Et si vous n’avez pas envie d’allumer votre webcam dans une conversation vidéo classique, vous pouvez laisser votre avatar vous « représenter ».

Plus
My following

Analyse boursière: Berenberg augmente l’objectif de cours pour Greenyard

08/12/2021 06:38

(ABM FN) Berenberg a augmenté l’objectif de cours pour Greenyard de 10,50 à 11,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée. C’est ce qui ressort d’un rapport de l’analyste Fraser Donlon. 

Le groupe de Sint-Katelijne-Waver a revu ses perspectives à la hausse, visant un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros d’ici l’année fiscale 2024/2025 avec un EBITDA  ajusté entre 200 et 210 millions d’euros. 

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20