Au tour de la NASA de dévoiler sa propre voiture électrique

Même si le secteur spatial représente une proportion assez réduite de nos émissions de gaz à effet de serre, celui-ci aussi fait des efforts pour réduire son impact climatique en cherchant à développer de nouveaux carburants plus écologiques pour ses fusées. Mais l’Agence spatiale américaine a décidé d’ajouter au prochain grand bond pour l’humanité – le retour sur la Lune puis le voyage vers Mars – un petit pas pour l’écologie : la NASA va se convertir à la motorisation électrique.

Pas pour ses fusées bien sûr, on en est encore très loin. Mais la NASA acheminera les astronautes du programme Artemis vers le pas de tir en véhicules électriques. Pour cela, l’agence a opté pour un partenariat avec Canoo, une start-up fondée en 2017 qui propose des fourgonnettes électriques pour la location et le covoiturage.

400 km d’autonomie

La firme a d’ailleurs dévoilé sur sa page Facebook les premières images de ses véhicules véhiculant le personnel de la NASA vers un pas de tir, avec le logo de l’agence spatiale bien en évidence. Il s’agit du modèle Lifestyle de Canoo, une camionnette dont le lancement sur le marché n’est pourtant annoncé que pour la fin de l’année 2022, selon le site de l’entreprise. Ses caractéristiques n’ont donc été dévoilées que partiellement, mais on peut déjà savoir qu’il s’agit d’un véhicule 7 places « très versatile » et qui embarque un moteur de 350 chevaux. Ce véhicule peut atteindre les 400 km d’autonomie grâce à sa batterie de 80kWh. Il serait mis en vente à partir de 34.750 dollars, soit un peu plus de 34.000 euros, mais on ne sait pas si Canoo se lancera sur le marché européen.

Ce partenariat est bien sûr avant tout symbolique : c’est l’occasion pour la NASA de se montrer sur un jour plus écologique. Auparavant, l’agence américaine se reposait sur un partenariat avec Chevrolet pour véhiculer son personnel. Les temps changent.

Canoo
Canoo
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20