Musk fustige le projet de taxe sur les milliardaires: « Je veux utiliser cet argent pour amener l’humanité sur Mars »

Cette semaine, les démocrates du Sénat américain ont dévoilé les grandes lignes de leur projet de taxe sur les milliardaires, censé financer les vastes plans d’investissements de Joe Biden. Elon Musk, en ligne de mire, n’est pas content. Et il le fait savoir.

Si le projet de taxe n’a pas encore été pleinement détaillé, les démocrates ont tout de même déjà indiqué sur qui elle s’appliquerait:  « les contribuables ayant plus de 100 millions de dollars de revenus annuels ou plus de 1 milliard de dollars d’actifs sur trois années consécutives ».

Selon leurs estimations, environ 700 contribuables américains seraient concernés. La grande spécificité du projet consiste à imposer les plus-values latentes, ces gains dormants dans les épais portefeuilles d’actions des grandes fortunes américaines.

A l’heure actuelle, les deux hommes les plus riches du monde, Elon Musk et Jeff Bezos (et ils sont bien sûr loin d’être les seuls) tirent une grosse partie de leur fortune de leurs actions, et non de leurs revenus annuels. Ces plus-values latentes (les actions ne sont pas vendues, les gains ne sont pas réellement encaissés et ne sont donc pas imposés) leur permettent d’emprunter et de financer un mode de vie, souligne les démocrates, en référence à la possibilité d’acheter maisons luxueuses, yachts, etc. Ces actifs servent de garantie.

50 milliards de dollars pour Musk: ça ne passe pas

Sur base des premiers éléments dévoilés par les initiateurs du projet de taxe, l’économiste Gabriel Zucman a tenté d’estimer ce qu’il en coûterait à Elon Musk si le texte venait à être avalisé. D’après ses calculs, le patron de Tesla et de SpaceX pourrait devoir payer jusqu’à 50 milliards de dollars d’impôts au cours des cinq premières années de sa mise en œuvre. Jeff Bezos devrait quant à lui payer 44 milliards de dollars.

Lundi, Elon Musk avait déjà fait part de son hostilité envers le projet. « Ils finissent par être à court de l’argent des autres et ils viennent vous chercher », avait-il écrit sur Twitter. Avant d’assurer que toute réallocation de la richesse induite par le gouvernement serait mieux gérée par le secteur privé: « Qui est le meilleur en matière d’allocation de capital – gouvernement ou entrepreneurs – est en effet ce à quoi il s’agit. Les escrocs confondront allocation de capital et consommation. »

Ce mercredi, l’homme le plus riche du monde en a remis une couche. Sous un tweet évoquant les 50 milliards de dollars que lui coûterait la taxe, il a expliqué ce qu’il pourrait en faire.

« Mon plan est d’utiliser l’argent pour amener l’humanité sur Mars et pour préserver la lumière de la conscience », a-t-il tweeté.

Elon Musk occupe actuellement la première place de l’indice Bloomberg des milliardaires, avec une valeur nette de près de 300 milliards de dollars.

Parmi les autres milliardaires célèbres, un certain Donald Trump a lui aussi violemment attaqué le projet de taxe. Il a même insinué qu’il songeait à… quitter les Etats-Unis.

Plus
My following

Un agenda peu chargé pour la semaine boursière à venir

05/12/2021 15:18

(ABM FN) La semaine prochaine, l'agenda des investisseurs sera peu rempli, bien que cela ne signifie pas nécessairement que les investisseurs auront une semaine tranquille, avec toute l'incertitude entourant le coronavirus et la future politique monétaire des banques centrales.  

La nouvelle variante omicron du virus est en augmentation, tandis que de nombreux pays sont à nouveau confrontés à des courbes d'infection et d'hospitalisations élevées dans cette pandémie.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20