« Le marché publicitaire est pire que pendant la pandémie » et ça n’annonce rien de bon pour les entreprises en 2023

Alors que de nombreuses entreprises souffrent déjà du marché publicitaire en berne, l’année à venir pourrait être d’autant plus difficile s’il ne se relève pas.

Pourquoi est-ce important ?

De nombreuses entreprises tirent une part importante de leurs revenus de la publicité. Dans certains cas, notamment pour Meta ou Twitter, la publicité est tout simplement leur source principale de revenus. Si le marché va mal, elles aussi.

Contexte : La hausse des taux d’intérêt par la Fed a poussé de nombreux annonceurs à réduire leurs dépenses. Une décision qui fait pression sur les actions des entreprises dont leur principale source de revenus repose justement sur la publicité.

  • Avant même que l’inflation pointe le bout de son nez, les annonceurs ont réduit leurs dépenses durant la pandémie de coronavirus. Bon nombre d'entre eux, ainsi que les marques, ne voulaient pas être associés au coronavirus ni
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20