Marchés:
Chargement en cours…

VENDREDI 23 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Lutte contre le coronavirus: la leçon de la Corée du sud, Taïwan et Singapour

Logo Business AM
Crise du coronavirus

11/03/2020 | Baptiste Lambert | 5 min de lecture

EPA-EFE/YONHAP SOUTH KOREA OUT

Avec la Chine, l’Italie et l’Iran, la Corée du Sud est l’un des pays les plus touchés par l’épidémie de coronavirus. Contrairement aux deux premiers pays mentionnés ci-dessus, le gouvernement de Séoul n’a pas opté pour une mise en quarantaine massive de la population.

Elle a opté pour une série d’autres mesures de grande envergure et semble maintenant gagner la bataille contre le Covid-19. Depuis le pic des 900 cas supplémentaires atteint le 28 février, les chiffres sont en baisse.

De plus, avec 7.513 infections et 54 décès, le pays a un taux de mortalité exceptionnellement bas, inférieur à 1 %. Les Sud-Coréens, autodisciplinés, et les autorités, très réactives, semblent avoir été des facteurs déterminants.

  • Ils ont jusqu’à présent testé 190.000 personnes, avec une capacité de 15.000 tests par jour. À titre de comparaison : jusqu’à samedi dernier – en raison du manque de kits de test – moins de 1.600 personnes avaient été testées pour le virus aux États-Unis. L’Amérique compte 327 millions d’habitants, la Corée du Sud 51 millions. Le pays a donc testé 3.700 personnes par million d’habitants, les États-Unis à peine… 5.
  • Les tests sont gratuits et les médecins qui suspectent des cas de covid-19 peuvent effectuer des tests presque indéfiniment.
  • Dans le pays, 50 centres de test ont été mis en place, où le test peut être effectué en 10 minutes. En Belgique pour 11 millions d’habitants, il y en a 3.
  • Le gouvernement prend en charge tous les coûts des tests et des soins des personnes infectées. Les hôpitaux qui ont été désignés pour la quarantaine sont également remboursés.
  • Les patients atteints de pneumonie sont soumis à des tests proactifs de détection du coronavirus afin de détecter le virus à un stade précoce.
  • En raison de son expérience avec le MERS-cov (2012), des centres de test séparés ont été mis en place afin de ne pas surcharger les hôpitaux, contrairement à l’Europe où le sujet suscite une grande inquiétude.
  • Contrairement à ce qu’on pourrait croire, il fait autour des 10 degrés à Séoul ou Daegu. Ce n’est donc pas le beau temps qui freine la propagation.

Taïwan et Singapour: entre discipline et expérience

Contrairement à la Chine et à l’Italie, la Corée du Sud n’a pas complètement fermé des villes ou des régions. Cependant, en plus de certaines parties des hôpitaux, deux immeubles de la ville de Daegu, dans lesquels vivent principalement des membres d’une sorte de secte religieuse, ont également été mis en quarantaine.

Daegu est la quatrième ville du pays et l’épicentre de l’épidémie en Corée du Sud. Parmi les plus de 10.000 membres de l’église de Shincheon, 4 173 ont été infectés.

Autre bémol pour le pays: les 242 cas rapportés ce mardi. Un bond important par rapport aux 32 de lundi. Mais là encore, c’est lié à cette église de Daegu. Le reste est principalement dû à un call center situé à Séoul et à une école de danse. ‘Mais la tendance générale est à la stabilisation’, a rappelé le directeur général du service public de la Santé.

Comme la Corée du Sud, Taiwan est aussi pointé comme exemple à suivre sans mise en quarantaine de masse. Là encore, les Taïwanais et les autorités bénéficient de l’expérience d’un ancien virus, le SRAS, qui a frappé le pays en 2003 déjà. Même topo pour Singapour qui a reçu les félicitations de l’OMC.

Lire aussi :

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    41.220.369
  • Nombre
    de décès
    1.131.337
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    253.386
  • Nombre
    de décès
    10.539
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks