L’US Air Force va moderniser sa flotte d’appareils d’ici 2023

L’US Air Force disposera de près de 170 milliards de dollars au cours de l’exercice 2023. Cette somme sera utilisée pour continuer à investir dans la modernisation de la flotte aérienne. Au total, environ 240 appareils seront retirés du service et remplacés par des avions F-35 et F-15 supplémentaires.

Le Congrès américain a approuvé les plans budgétaires de l’armée de l’air des États-Unis. Au total, l’armée de l’air elle-même recevra 169,5 milliards de dollars, le programme spatial de l’armée recevra 24 milliards. Au sein de l’US Air Force, un total de 240 avions seront retirés du service actif.

Raptors et A-10

Plus précisément, 33 F-22 Raptors seront retirés du service. Il s’agit principalement de modèles plus anciens qui étaient utilisés pour la formation des pilotes de chasse. Parmi les appareils d’attaque, ce sont aussi 21 avions A-10 « Warthog », développés pendant la guerre froide pour fournir un appui rapproché aux troupes au sol, qui disparaîtront également.

Des économies seront également réalisées sur les AWACS, les avions Boeing E-3 qui sont utilisés pour la surveillance et la communication, un peu comme des satellites. Les E-3 sont utilisés comme radar, centre de communication et de commandement et vue d’ensemble générale. L’armée de l’air américaine compte actuellement 31 AWACS en service, dont 15 seront retirés progressivement d’ici 2023. L’armée américaine va s’appuyer d’avantage sur les AWACS déployés par ses partenaires, l’OTAN, le Japon et l’Australie. Dans la même classe d’avions, 12 E-8 JSTARS (Joint Surveillance Target Attack Radar System) seront également retirés du service, huit en 2023 et quatre autres d’ici 2024.

La modernisation se poursuit également dans les avions de transport et de ravitaillement. Douze avions de transport Lockheed C-130 Hercules seront remplacés par quatre appareils plus récents, tandis que treize KC-135, qui assurent le ravitaillement en vol des avions de combat, seront également retirés du service actif.

Des économies sont également réalisées dans la classe des drones : Frank Kendall, le secrétaire de l’US Air Force, a indiqué que 100 drones MQ-9 Reaper seront transférés à une autre organisation gouvernementale. Il n’a toutefois pas annoncé laquelle. En échange, deux nouveaux véhicules aériens sans pilote sont en cours de développement pour escorter les avions de combat et pour mener des bombardements stratégiques.

Investissements

En contrepartie des économies et des retraits du service, il y a aussi beaucoup de nouveaux investissements. L’année prochaine, 33 F-35 doivent être livrés, le modèle le plus récent d’avion de combat au monde. Il y aura également 24 avions F-15 EX, qui n’ont pas la capacité de furtivité du F-35, mais qui offrent en contrepartie un arsenal plus important et une portée plus longue. Des fonds sont également débloqués pour d’autres avions encore :

  • 1,7 milliard de dollars pour la poursuite du développement du bombardier B21
  • 15 nouveaux KC-46, remplaçant les ravitailleurs KC-135
  • De nouveaux hélicoptères de combat et de transport HH-60W et MH-139
Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20