Le vol le plus court du monde ne dure que… 90 secondes

La compagnie aérienne Loganair, qui assure le vol le plus court du monde vient de « revamper » ses avions et elle se prépare à voler sous ses propres couleurs après avoir principalement travaillé en sous-traitance jusqu’à présent, rapporte The Independent.

Loganair est une compagnie écossaise basée à Glasgow qui se spécialise dans les liaisons vers les îles écossaises, notamment dans les îles Orcades, les îles Shetland, et les îles Hébrides. Elle dispose d’une flotte d’une trentaine d’appareils, et est notamment célèbre pour assurer le vol le plus court du monde, entre Westray et Papa Westray, dans les îles Orcades.

Les deux îles sont seulement distantes de 1,7 km, et il ne faut guère… que 90 secondes en général pour couvrir cette distance. Le record a même été de seulement 57 secondes, un jour où les vents étaient particulièrement favorables.

Les vols dans les Orcades sont assurés par 2 appareils Britten-Norman Islander, un avion pouvant transporter 9 passagers, dont l’unique pilote. La compagnie opère aussi 3 avions Twin Otter de De Havilland Canada pour desservir les îles Hébrides. Ils assurent notamment la liaison vers l’île de Barra. La piste d’atterrissage est célèbre parce qu’elle est la seule du monde située sur une plage. Les décollages et atterrissages sont donc soumis aux contraintes horaires des marées.

Jusqu’à présent, Loganair opèrait ces vols en sous-traitance de la compagnie britannique Flybe, basée à Exeter. Mais ce contrat prend fin au 31 août, date à partir de laquelle, Loganair prendra son envol (si l’on peut dire) pour assurer les vols en son nom propre.

A cette occasion, la compagnie s’est offert un relooking, et elle a notamment repeint les empennages de ses avions à ses couleurs : un tartan rouge, noir et gris (notre photo ci-dessus), enregistré sous le numéro 11 744 dans le registre officiel des Tartans d’Ecosse, tradition oblige…

 

flickr calflier001