L’Italie importe quatre fois plus de pétrole russe malgré les sanctions occidentales

L’Italie a importé quatre fois plus de pétrole brut russe ce mois-ci qu’en février. Le pays a importé environ 450.000 barils par jour (bpj) ce mois-ci, un record depuis 2013, et est sur le point de dépasser les Pays-Bas en tant que plus grand importateur de pétrole brut russe livré par mer dans l’Union européenne.

La plupart du pétrole brut russe a été livré via Augusta, un important port d’escale en Sicile, où se trouve la raffinerie de pétrole ISAB, qui appartient à la société moscovite Lukoil. Avant la guerre en Ukraine, le pétrole russe représentait 30 % brut utilisé dans la raffinerie de l’île. Toutefois, cette part est aujourd’hui passée à 100 %, car les banques italiennes ont cessé de prêter à l’ISAB, la rendant ainsi dépendante du pétrole de sa société mère en Russie. En conséquence, les importations de brut russe ont augmenté malgré les sanctions occidentales.

« C’est paradoxal, car l’Union européenne veut arrêter les importations d’énergie russe, mais ici elle les stimule en fait », a déclaré Alessandro Tripoli, de la Fédération de l’énergie et de la chimie de l’île.

L’augmentation des importations de pétrole intervient à un moment où l’UE cherche à obtenir une interdiction totale du pétrole russe d’ici la fin de l’année. Les États membres ne sont pas encore parvenus à un accord commun. Pourtant, de nombreuses entreprises occidentales rompent déjà leurs liens commerciaux avec le secteur énergétique russe en raison des sanctions générales imminentes.

La Chine importe du pétrole russe à des prix très avantageux

Dans le même temps, les raffineurs chinois ont importé du pétrole russe via des routes d’outre-mer et des oléoducs nationaux ces derniers jours, malgré le renforcement des sanctions occidentales. Les raffineurs chinois indépendants ont bénéficié de fortes remises, alors que la Russie cherche d’autres clients, car de plus en plus de sociétés occidentales refusent le pétrole de ce pays.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20