L’Iran exige un repas halal à l’Elysée; la France a annulé le dîner

La France a annulé un dîner officiel qui avait été programmé le 17 novembre à l’occasion de la visite à Paris du président iranien Hassan Rohani, écrit RTL. Une sélection de vins français devait y être proposée, selon la coutume, mais l’Iran a insisté pour qu’il s’agisse d’un repas halal et a exigé que les non-musulmans ne boivent pas d’alcool.

L’Elysée indique qu’une telle concession serait contraire aux principes républicains et a donc décidé d’annuler le dîner. Le mot “visite d’Etat” a donc été rétrogradé en “visite de travail”.

Ce n’est pas la première fois que Paris et Téhéran sont en désaccord sur des questions de protocole, rappelle Le Monde. Lorsque le président Mohammad Khatami a visité Paris en 1999, un incident similaire s’était produit. Le président Chirac avait finalement réglé la question en renonçant à inviter à Khatami pour le dîner, et en lui proposant plutôt pour une collation au cours de l’après-midi.