L’Ethereum aura bientôt plus de valeur que le Bitcoin ? Les investisseurs parient sur le « Flippening »

Le bitcoin a toujours le double de la capitalisation boursière de l’Ethereum. Cependant, de fortes reprises et des mises à niveau du système donnent aux fans d’Ethereum l’espoir que leur cryptomonnaie fera tomber le Bitcoin de son trône.

La cryptomonnaie Bitcoin, avec une capitalisation boursière totale de 443 milliards de dollars, reste confortablement en selle en tant que monnaie numérique la plus précieuse. L’Ether, la monnaie du système de blockchain Ethereum, occupe la deuxième place avec une valorisation boursière de 204 milliards de dollars.

Cependant, il y a beaucoup à dire sur la possibilité d’un « Flippening », jargon des fans d’Ether pour désigner une situation dans laquelle la cryptomonnaie dépasse le Bitcoin comme leader du marché. Au cours du mois dernier, la valeur marchande de l’Ether a augmenté de près de 50 %, passant de 127 milliards de dollars à près de 210 milliards de dollars. Dans la même période, le bitcoin a vu sa capitalisation boursière passer de 364 milliards à un sommet de 469 milliards de dollars.

« J’entends toujours la même question de la part des gens : « Quand verrons-nous le « Flippening » ? ». Bien qu’il n’y ait aucune garantie que cela se produise un jour, rien qu’en regardant les chiffres, il semble que cet événement se rapproche de jour en jour », estime Mati Greenspan, PDG de Quantum Economics.

La preuve d’enjeu est prévue pour septembre

Il y a actuellement beaucoup d’optimisme autour d’Ethereum sur le marché des crypto-monnaies en raison des nombreuses mises à niveau qui sont dans le pipeline pour son système. Par exemple, les développeurs se préparent à une transformation fondamentale de la manière dont les pièces Ethereum sont extraites par les mineurs. À partir de septembre, le système dit de preuve d’enjeu devrait être actif pour l’ensemble du système Ether.

Cette mise à jour, qui a déjà été reportée à plusieurs reprises en raison de divers problèmes de mise à l’échelle et d’autres obstacles techniques, permettrait aux mineurs de déployer (ou « mettre en jeu ») des pièces pour valider les transactions. Cela permettrait à Ethereum de s’éloigner du système de preuve de travail du bitcoin, très énergivore, et de nécessiter en pratique beaucoup moins d’énergie pour les transactions.

Ethereum a été fondé en 2013 par Vitalik Buterin et une série d’autres programmeurs, dont Gavin Wood et Charles Hoskinson, fondateur de Cardano. En 2015, le système est devenu actif en ligne. Les partisans d’Ethereum estiment que la plateforme est plus souple et plus efficace que celle de Bitcoin. Cependant, des Bitcoiners bien connus estiment que les développeurs d’Ethereum auraient trop de contrôle sur le système, ce qui en ferait un réseau non véritablement décentralisé.

(JM)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20