Les utilisateurs de WhatsApp vont devoir partager leurs données personnelles avec Facebook

facebook whatsapp instagram
Isopix

Les conditions d’utilisation de la messagerie WhatsApp vont évoluer. À partir du 8 février prochain, l’application exclura les utilisateurs qui ne partageront pas leurs données avec Facebook, comme c’est le cas actuellement avec l’application Instagram.

On le sait. Depuis un certain temps déjà, Facebook tente de rassembler ses applications sous la même bannière. Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp doivent faire partie d’un tout, rassemblé sous le nom du réseau social.

WhatsApp déploie une mise à jour importante pour vos données. Il ne vous sera plus possible d’utiliser l’application de messagerie si vous ne partagez pas vos données, à savoir votre numéro de téléphone ou encore votre adresse IP. Comme c’est déjà le cas avec Instagram et Messenger.

‘Les informations que nous partageons avec les autres entités Facebook incluent les informations d’enregistrement de votre compte (comme votre numéro de téléphone), les données de transactions, des informations liées à des services, des informations sur la façon dont vous interagissez avec d’autres, y compris des entreprises, lorsque vous utilisez nos Services, les informations sur votre appareil mobile, votre adresse IP.’

WhatsApp.

Cette décision s’applique au monde entier et sera définitive le 8 février 2021. WhatsApp s’était distingué jusque-là par son environnement crypté et une certaine protection des données.

Pourquoi ?

Une question: pourquoi ? À l’inverse d’Instagram ou de Facebook, WhatsApp ne rapporte pas vraiment d’argent. Mais il y a quelques mois, un tournant s’est opéré. Alors que Facebook développait sa section ‘Shops’, WhatsApp Business préparait deux fonctions à destination des entreprises. Des QR codes à scanner et des catalogues de produits.

Libérer les données, c’est la garantie d’une publicité ciblée. Attendez-vous à voir débarquer des annonces sur WhatsApp.