La Space Force de Donald Trump intégrée au nouveau budget militaire

ISOPIX

La Space Force de Donald Trump sera mise en place. L’armée US ne pourra plus s’équiper de matériel chinois.

Après plusieurs mois de travail, la Commission de défense de la Chambre des représentants rend son accord. Il doit encore être adopté par le Congrès. Une étape qui ne devrait pas poser problème.

L’accord prévoit un budget de 658,4 milliards de dollars affectés à la défense et à la sécurité nationale. En outre, on retrouve 71,5 milliards pour les guerres étrangères et 5,3 milliards pour les réparations des catastrophes nationales.

Cet accord sur la défense représente l’une des plus grandes décisions annuelles du Congrès. Les mesures concernent de nombreux domaines, des salaires des militaires aux achats de navires et d’avions de combat.

L’autre fer-de-lance de Trump, c’est sa Space Force. Cette force spatiale intégrera l’armée de l’air américaine, bien qu’elle soit une composante à part entière – la sixième – de l’armée américaine.

Chine et Russie dans le collimateur

Il s’agit également de mettre en oeuvre la politique de Donald Trump. Notamment le renforcement du système interne de défense pour résister à la Chine et la Russie.

L’accord 2020 prévoit des sanctions contre la Russie. Celle-ci travaille actuellement sur deux oléoducs qui devront approvisionner l’Europe sans passer par l’Ukraine. Un fonds de défense ukrainien d’un montant de 300 millions de dollars a également été affecté à un fonds de défense ukrainien.

L’armée intègre des sanctions contre le concurrent chinois. Les forces militaires ne pourront plus acheter de matériel aux Chinois. L’accord reprend en outre une déclaration d’intention de soutien aux manifestants de Hong Kong.

Les banques ayant une succursale en Corée du Nord se verront infliger une amende. L’accord prévoit aussi des taxes à l’importation et à l’exportation sur les textiles et produits pétroliers nord-coréens.