Les tests sérologiques seront désormais remboursés par l’Inami, à ces conditions…

Testen voor Covid-19 – Isopix

Cette décision était attendue depuis longtemps. Si l’Inami a annoncé le remboursement des deux tests de détection du virus (PCR et antigène) début avril, la question des tests sérologique n’avait pas encore été tranchée. C’est chose faite depuis ce mardi.

Le test sérologique permet de savoir si une personne est immunisée ou non contre le coronavirus. Mais l’Inami ne s’étant pas prononcé à son sujet, peu de personnes étaient testées. Ce mardi, l’Institut a annoncé que ce test pourra être entièrement remboursé (9,60 euros), dès que l’arrêté royal sera publié, c’est-à-dire dans les prochains jours.

Tout le monde n’y sera pas éligible. Il faut avoir un certificat médical délivré sous condition:

  • Être hospitalisé depuis quelques jours, avec symptômes du covid-19 mais avoir des tests de détection divergeant.
  • Faire partie d’un groupe à haut risque de contagion: personnel travaillant dans un hôpital, un laboratoire ou une collectivité du type maison de repos.

Au final, cette décision de l’Inami ne rend ces tests accessibles qu’à une toute petite proportion de la population. Ils sont pourtant considérés comme essentiels pour comprendre l’évolution de la maladie, mais aussi pour déterminer à quel niveau d’immunité se trouve le pays.

Une interrogation entoure encore les tests rapides

Test de détection

Pour les deux tests de détection (PCR: 46,81 euros et antigène: 16,72 euros), il était déjà clair depuis plus d’un mois que l’Inami allait le rembourser. Mais les conditions d’octroi n’avaient pas été annoncées. Les laboratoires ne savaient donc toujours pas s’ils devaient facturer ou non.

Les conditions ont donc été annoncées aussi ce mardi. Les personnes remboursées seront celles qui avaient la priorité sur les tests en fonction des critères établis par le groupe d’experts. Ce remboursement est rétroactif. Il concerne donc toute prescription respectant les conditions établies à partir du 1er mars pour les tests PCR et du 1er avril pour les tests sur les antigènes.