Les recettes fiscales du tabac atteignent un niveau record en 2015

Selon des chiffres du SPF Finances cités par le journal Le Soir, les recettes fiscales issues du tabac ont atteint le niveau historique de plus de trois milliards.

Selon des chiffres du SPF Finances cités par le journal Le Soir, les recettes fiscales issues du tabac ont atteint le niveau historique de plus de trois milliards.

Cependant, en Belgique, moins de cigarettes traditionnelles ont été vendues en 2015. L’année dernière, 10,64 milliards de cigarettes ont été écoulées, ce qui représente une baisse de 173,87 millions d’unités par rapport à l’année précédente. Même chose pour les cigares, le SPF Finances a constaté une diminution de la consommation, soit 312 millions en 2015, ce qui équivaut a une diminution de 30,1 millions d’unités par rapport à 2014.

Hausse du tabac à rouler

Le tabac à rouler, par contre, enregistre depuis plusieurs années, une progression continue et ce malgré, une diminution des ventes en 2014. Ainsi, en 2015, sur l’ensemble de l’année, 9.925,6 tonnes de tabac à rouler ont été consommées en Belgique, soit une hausse de 290,7 tonnes. L’Etat belge a pu encaisser, en 2015, 3.039.158.402 d’euros de recettes fiscales grâce à la hausse des accises qui s’applique principalement au tabac à rouler, ce qui représente une hausse de de 135,57 millions d’euros par rapport à l’année précédente et une augmentation de 4,7%, explique Le Soir qui précise qu’il s’agit d’un niveau record. Par rapport à 2011, la hausse des recettes fiscales de l’Etat belge issue du tabac est de 39,5%. A cette époque, l’Etat avait empoché 2,17 milliards d’euros de rentrées fiscales.