Les prix des matières premières plongent de façon spectaculaire: voici pourquoi

Après une forte hausse au cours des derniers mois, les prix des matières premières ont perdu du terrain ces derniers jours. L’une des explications de cette chute soudaine est à chercher du côté de la Chine.

Pourquoi est-ce important ?

Les matières premières constituent un indicateur important de l'état de santé de l'économie. Une hausse des prix est généralement un signal de croissance économique. Mais la chute soudaine de ces derniers jours n'est pas le résultat d'un ralentissement économique, elle est due à une décision politique de la Chine.

Sur une base hebdomadaire, les prix du cuivre ont baissé jusqu’à 7,9%. Et l’argent comme le platine ont fait de même (-8%). Ces fortes baisses sont remarquables car les prix des matières premières ont connu une forte tendance à la hausse au cours des derniers mois. Au début de l’année, le prix du cuivre avait même atteint le niveau le plus élevé de la décennie.

La Chine appuie sur le frein

Bien qu’il y ait eu des signes prudents indiquant que la hausse des prix des matières premières marquait une pause, cette augmentation a néanmoins inquiété Pékin. L’Administration nationale des aliments et des réserves stratégiques, une agence gouvernementale chinoise, a annoncé mercredi un plan visant à libérer des réserves de métaux clés, dont le cuivre et l’aluminium.

« Les prix des métaux de base baissent alors que le Conseil d’État chinois a pris des mesures plus sévères, contre les spéculateurs et ceux qui accumulent des matières premières, en enquêtant sur les positions à l’étranger des [entreprises d’État] et en surveillant les sociétés qui négocient des contrats à terme contre la pression sur les marges bénéficiaires », a déclaré Daniel Ghali, stratège en matières premières chez TD Securities, dans une note à CNBC. « Bien que les positions à l’étranger soient plus difficiles à surveiller avec des avertissements, cette répression a un certain impact. »

La réunion de la Réserve fédérale sur les taux d’intérêt

La Réserve fédérale américaine aurait également un impact à la baisse sur les prix des matières premières. La banque centrale US a annoncé mercredi qu’elle prévoyait de relever ses taux d’intérêt à partir de 2023. La nouvelle d’une hausse des taux a fait grimper le dollar en flèche. En deux jours, le dollar a progressé de 1,6% par rapport à l’euro. Une hausse du dollar est souvent préjudiciable aux prix des matières premières, car ces prix sont généralement exprimés en dollars. Les matières premières évoluent donc souvent à l’inverse du dollar.

L’impact a également été clairement ressenti sur les marchés boursiers ces derniers jours. Les actions de BHP, l’une des plus grandes sociétés minières du monde, ont chuté de 5,9% depuis mercredi. Par rapport au début de l’année, le titre est encore en hausse de 4,7%.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés