Les prix de l’immobilier continuent d’augmenter, mais plus lentement que l’inflation

L'activité sur le marché immobilier belge reste élevée malgré la crise de l'inflation et la hausse des taux d'intérêt. C'est ce que révèle le dernier baromètre de l'immobilier de la fédération des notaires Fednot.

"Malgré la hausse des taux d'intérêt et la lourdeur des coûts énergétiques, le marché immobilier résiste bien pour l'instant. Les jeunes acheteurs ont été remarquablement actifs le trimestre dernier, en partie par crainte d'une nouvelle hausse des taux d'inté

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20