BMW gonfle-t-il ses chiffres de vente pour atteindre ses objectifs?

BMW

Le chien de garde américain de la bourse SEC ouvre une enquête sur le constructeur automobile allemand, a confirmé un porte-parole.

La nouvelle a d’abord été publiée dans le Wall Street Journal. Il écrit que la SEC enquête pour savoir si BMW gonfle ses chiffres de vente en achetant elle-même des voitures et en les enregistrant comme véhicules loués. Cela pourrait aider les concessionnaires à atteindre leurs objectifs et à mieux faire connaître l’entreprise lorsqu’elle présente ses chiffres.

Cette nouvelle n’a pas pu être confirmée chez BMW. Le porte-parole n’a pas voulu faire d’autres commentaires. La SEC non plus, d’ailleurs.

Fiat Chrysler

En 2016, un dirigeant de BMW a déclaré que le ‘sales punching’, comme on l’appelle dans le jargon, n’est pas idéal, ‘mais ça arrive’. En 2017, le constructeur automobile a annoncé qu’il avait mis fin à ce genre de pratique.

Plus tôt cette année, la SEC a réglé 40 millions de dollars avec le constructeur automobile italien Fiat Chrysler à propos des mêmes pratiques.