Les poissons préfèrent manger du plastique que du plancton

Les poissons mangent de petits morceaux de plastique et ignorent leur nourriture normale lorsqu’on leur donne le choix, révèle une étude qui montre les dégâts causés par la pollution plastique sur la vie marine. La croissance des poissons est en danger et ceux-ci cessent de fuir leurs prédateurs. Plus de 8 millions de tonnes de plastique sont rejetées dans l’océan chaque année. En 2050, si la tendance ne diminue pas, l’océan contiendra plus de plastique que de poissons.Des scientifiques de l’Université d’Uppsala, en Suède, ont présenté des particules de plastique mesurant moins de 5 mm à des alevins de perche, et ils ont découvert que les poissons changeaient complètement de régime, mangeant uniquement le plastique et délaissant leur alimentation normale : le zooplancton.Les alevins exposés aux particules ignoraient aussi l’odeur du brochet, l’un de leurs prédateurs. Ils étaient repérés et mangés 4 fois plus vite que les poissons non contaminés. L’exposition les rendait également moins actifs.

Les micro-perles

Celle-ci est générée soit par la fragmentation de pièces plus grandes, soit par les micro-perles utilisées dans les soins exfoliants. La plupart des firmes cosmétiques ont accepté de les éliminer graduellement. Les USA les interdiront dès le mois de juillet.Des études menées sur d’autres espèces (demoiselles des récifs de corail, brochets et limandes), ont montré qu’elles réagissent de la même façon. Selon les chercheurs, si les taux de mortalité généraux correspondent à ceux des perches, « les effets sur l’écosystème aquatique pourraient être profonds ».