Les marchés:
Markten inladen...

LUNDI 06 AVR

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les militants écologistes gagnent (temporairement) leur bataille contre l’aéroport de Londres Heathrow

Logo Business AM
Climat

27/02/2020 | Marc Horckmans | 4 min de lecture

Les opposants à l'expansion de Heathrow ont pour l'instant gagné leur bataille chez eux. - Rob Pinney/Lnp/Shutterstock

L’aéroport d’Heathrow n’est pas autorisé à construire une troisième piste. La Cour d’appel de Londres a jugé qu’ne telle extension serait contraire aux objectifs des Accords de Paris sur le climat.

Selon la Cour, le plan ne tenait pas suffisamment compte de l’engagement pris par le gouvernement britannique dans la lutte contre le changement climatique. L’aéroport d’Heathrow affirme de son côté que l’expansion est nécessaire pour continuer à accueillir le trafic aérien croissant et éviter de lourds embouteillages.

Pollution

Les résidents locaux et les groupes environnementaux s’étaient opposés aux projets de l’aéroport de Londres.

Les opposants se sont plaints, entre autres, de la menace de la pollution sonore, de la pollution de l’air et des nuisances causées par les vols de nuit. Ces objections ont été rejetées par un tribunal de première instance l’année dernière. En appel, cependant, les plaintes ont été maintenues.

Résultat: la construction de la troisième piste, qui devrait commencer l’année prochaine, devra être au moins reportée. Le conseil d’administration de l’aéroport d’Heathrow a déjà fait savoir qu’il contesterait la décision du juge devant la Cour suprême britannique.

Les défenseurs de la troisième piste soulignent que l’extension aurait plusieurs avantages. La construction coûterait environ 18 milliards d’euros, mais la piste pourrait générer 84 milliards d’euros pour l’économie britannique. En outre, l’extension représenterait environ 77.000 pistes supplémentaires.

La nouvelle piste devrait être opérationnelle dans huit ans. Cela permettra à Heathrow de traiter environ 700 avions supplémentaires par jour.

Intercontinental

La troisième piste permettrait à l’aéroport d’accueillir 135 millions de passagers par an. C’est presque le double de la capacité actuelle. Londres Heathrow enregistre actuellement environ 78 millions de passagers par an.

Toutefois, la décision du tribunal ne signifie pas que les plans d’une troisième piste sont définitivement hors de question. Le juge a indiqué que les plans peuvent être réalisés s’ils s’inscrivent dans le cadre des engagements britanniques en matière de climat.

John Holland-Kaye, directeur général de London Heathrow, prévient que l’aéroport est d’une grande importance pour l’économie nationale. ‘S’il n’y a pas d’expansion, le centre européen du trafic aérien intercontinental se déplacera vers Paris’, a-t-il souligné.

Lire aussi:

Source: BBC


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks