Les meilleurs pirates informatiques du monde sont Russes

Selon un nouveau rapport de la société de cybersécurité CrowdStrike, les pirates informatiques à la solde des services de renseignement russes sont plus rapides que leurs homologues nord-coréens, chinois, iraniens et que les hackers criminels.

Les Russes sont les plus sophistiqués de ces adversaires des États-nations. L’activité de ces groupes consiste à pirater les ordinateurs des gouvernements et des particuliers aux Etats-Unis.

CrowdStrike est la société qui a découvert que le Comité national démocrate avait été piraté par les Russes.

Quantification de la menace

CrowdStrike, entreprise leader en cybersécurité a trouvé un moyen de quantifier la menace informatique que représentent les pirates. Pour cela, la société a développé sa propre unité de mesure, le « temps d’évasion ». Le temps d’évasion est la vitesse à laquelle un groupe de pirates peut pénétrer un réseau et commencer à dérober des données. Cette capacité d’agir rapidement est cruciale. De nos jours, les intrusions sont détectées et stoppées plus rapidement que jamais.

Les Russes huit fois plus rapides

Les pirates informatiques russes sont presque huit fois plus rapides que leurs rivaux les plus véloces, leurs adversaires basés en Corée du Nord. Les pirates nord-coréens sont deux fois plus rapides que les groupes d’intrusion de Chine.

Dans les canaux diplomatiques et les médias, plusieurs Etats-nations ont déclaré vouloir mettre un terme à leurs activités cybernétiques clandestines. Toutefois, en coulisse, ces Etats ont doublé leurs opérations de cyberespionnage. En outre, ils ont combiné leurs efforts avec d’autres d’autres incursions dans des attaques destructrices et des fraudes à motivation financière.

Toujours selon CrowdStrike, la Chine a repris le piratage agressif pour voler les secrets des entreprises américaines. Cette reprise survient après une accalmie à la suite d’un accord avec l’administration Obama.