Les Grecs sont obligés de dépenser 30% de leurs revenus par voie électronique

Le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis
Photo by Cosimo Martemucci/SOPA Images/REX

Les Grecs doivent désormais dépenser au moins 30% de leurs revenus par voie électronique. Ceux qui ne le font pas se verront imposer une amende de 22% sur le pourcentage manquant.

Avec cette mesure, le gouvernement du Premier ministre Kyriakos Mitsotakis veut porter un coup fatal à l’importante économie souterraine du pays et à la fraude fiscale qui en découle.

L’économie souterraine grecque était la plus importante du monde en 2017, représentant 22% de l’économie, selon l’Institut für Angewandte Wirtschaftsforschung allemand. La fraude qui en résulte est estimée à 16 milliards d’euros par an.

IAW

Le gouvernement Mitsotakis espère pouvoir percevoir 500 millions d’euros d’amendes chaque année, rapporte le Daily Telegraph

Ceux qui ne dépensent pas le montant requis par voie électronique peuvent donc s’attendre à une amende de 22% sur la partie manquante. Par exemple, ceux qui dépensent 20% de leur revenu par voie électronique recevront une amende de 22% sur les 10% manquants.

Un Grec qui gagne 1.000 euros par mois et ne paie que 150 euros par voie électronique recevra une amende d’environ 400 euros par an. Les paiements électroniques, y compris le loyer, peuvent être effectués au moyen de cartes de débit et de crédit, virements bancaires électroniques et sur les sites de commerce électronique.

Plus de revenus provenant de la TVA ou des amendes

Selon un porte-parole du Premier ministre grec, son pays sera de toute façon vainqueur. Soit il y aura plus de recettes grâce aux amendes, soit il y aura une augmentation des recettes de TVA. Les banques aideront le gouvernement en imposant des paiements électroniques à leurs clients.

De nombreux Grecs perçoivent encore leur salaire en espèces et effectuent des paiements en cash. En outre, seulement 72% des Grecs ont une connexion Internet. On s’attend donc à ce qu’un grand nombre de personnes éprouvent des difficultés à atteindre la barre des 30%.