Les femmes sont également attirées par les autres femmes

Une étude britannique montre que beaucoup de femmes ont des tendances bisexuelles ou lesbiennes, même celles qui affirment être strictement hétérosexuelles.

Les chercheurs on montré des vidéos présentant des hommes et des femmes nu(e)s et ont étudié les réactions des spectatrices. Ils ont notamment mesuré la dilatation des pupilles, signe d’intérêt sexuel. Ils ont également demandé aux 345 femmes participant à leur étude, âgées de 23 ans en moyenne, quelles étaient leurs préférences sexuelles. La majorité des femmes ont déclaré être hétérosexuelles mais 69% d’entre elles étaient fortement attirées par les deux types de vidéos.

Les lesbiennes étaient uniquement attirées par les vidéos de femmes, présentant des caractéristiques sexuelles plus proches de celles des hommes.

Selon le Dr Rieger, psychologue à l’Université d’Essex, cela signifie que « lorsqu’on analyse ce qui attire (les femmes), elles sont soit bisexuelles, soit gay mais jamais hétéros. »

Le Dr Rieger, qui a mené cette étude, a aussi étudié le lien entre orientation sexuelle et comportement. Il a trouvé que les lesbiennes qui portaient des vêtements plus masculins n’étaient pas nécessairement celles qui agissaient de façon plus masculine. « Ceci nous montre que la façon dont les femmes apparaissent en public ne nous donne pas d’indications sur leurs préférences de rôle sexuel. »

Des études réalisées précédemment par le Bureau des Statistiques Nationales montrent que les femmes sont plus enclines à la bisexualité que les hommes: 0,7% des femmes britanniques se disent bisexuelles, contre 0,3% de leurs compatriotes masculins; alors que l’homosexualité concernerait 0,7% des femmes et 1,5% des hommes.