Les États-Unis vont imposer des sanctions contre le gazoduc germano-russe Nord Stream 2

Stefan Sauer/dpa via AP, File

Les États-Unis vont imposer des sanctions aux entreprises et aux investisseurs impliqués dans la construction du gazoduc Nord Stream 2 entre la Russie et l’Allemagne. Selon l’agence de presse Bloomberg, le Congrès américain se serait mis d’accord sur ce point. Washington est opposé à ce pipeline car il donnerait à Moscou plus d’influence en Europe occidentale.

Le président Donald Trump avait signé l’année dernière une loi permettant aux États-Unis d’imposer des sanctions économiques sévères aux entreprises impliquées dans la construction du Nord Stream 2, qui reliera la Russie à l’Allemagne en passant par la mer Baltique.

Selon la Russie, les sanctions américaines sont injustes et enfreignent le droit international. L’Allemagne n’est pas non plus satisfaite de l’ingérence américaine, bien que les Américains n’aient pas l’intention de frapper les Allemands avec leurs sanctions.

Parmi les entreprises impliquées dans la construction du gazoduc, on retrouve notamment les sociétés allemandes Uniper et BASF, française Engie et anglo-néerlandaise Shell.