Les États-Unis ne figurent sur aucune liste des pays dont les ressortissants sont les bienvenus dans l’UE

L’Union européenne envisage d’ouvrir à nouveau ses frontières extérieures. Figurent pour le moment deux listes dont les ressortissants seraient autorisés à fouler le sol européen. Selon, le New York Times, les États-Unis ne figurent sur aucune de ces deux listes.

Les pays sont classés en fonction de leur situation épidémiologique. Leurs ressortissants pourront pénétrer les frontières extérieures de l’Union pour autant que l’accord soit réciproque.

Ces deux listes n’ont pas encore été arrêtées par l’UE, car les pays qui les composent sont toujours en négociation. Une fois que tous les pays de l’UE se seront mis d’accord, ils rendront publiques ces deux listes, soit avant le 1er juillet, date à laquelle est normalement prévue la réouverture des frontières extérieures de l’Union.

Toujours en proie à une forte expansion du virus, les ressortissants américains ne seraient pas les bienvenus pour le moment. Le nombre de cas reste préoccupant – 32.000 lors des dernières 24 heures – mais les 120.000 morts et les 2,3 millions de cas infectés inquiètent logiquement.

Rappelons qu’à ce stade, les ressortissants de 26 pays européens sont toujours interdits d’accès aux États-Unis. Le président Trump a également émis le souhait d’effectuer un nouveau gel des visas pour les travailleurs étrangers.

Enfin, la situation épidémiologique n’est pas encore sous contrôle sur le Vieux Continent après l’apparition de nouvelles mesures de confinement, notamment en Allemagne et au Portugal.

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20