Les États-Unis, contraints de préparer un nouveau plan d’aide à 1.000 milliards de dollars

Donald Trump. (Isopix)

L’aide financière qu’accorde le gouvernement fédéral américain aux chômeurs depuis le début de la crise pourrait être réduite à 200 dollars par semaine, au lieu de 600 dollars depuis avril, et les discussions devraient démarrer lundi soir, selon plusieurs médias.

« Les républicains du Sénat veulent réduire l’aide de 600 dollars à 200 dollars jusqu’à ce que les Etats puissent mettre en oeuvre une nouvelle approche qui paierait aux travailleurs 70% du revenu qu’ils percevaient avant de perdre leur emploi », détaille le Washington Post.

Les 50 Etats américains « sont censés introduire progressivement la nouvelle formule d’ici deux mois (…), bien que l’on ne sache pas à quel point ce processus pourrait s’avérer fastidieux », relève le quotidien.

Jusqu’en 2021 ?

L’opposition démocrate souhaite de son côté prolonger l’aide de 600 dollars hebdomadaires au moins jusqu’en janvier 2021. Les responsables démocrates au Congrès devaient rencontrer lundi soir le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin et le chef de cabinet de Donald Trump, Mark Meadows, pour entamer des discussions formelles sur un nouveau plan d’aide à l’économie, d’un montant total d’environ 1.000 milliards de dollars, selon le Washington Post.

Il pourrait comprendre un nouveau chèque pour les ménages, des prêts supplémentaires pour les petites et moyennes entreprises les plus touchées, et des fonds pour permettre aux écoles de rouvrir.