« Les cryptomonnaies perdent leur attrait avec la hausse des taux d’intérêt »

Plus de 20% des investisseurs se détourneront des actifs numériques si les taux d’intérêt augmentent.

Experts et médias s’accordaient à prédire une hausse des taux d’intérêt (le prix de l’argent prêté ou emprunté). Hausse confirmée par l’annonce de la Banque centrale européenne du premier relèvement à venir de ses taux directeurs (les taux payés par les banques en échange de liquidités). Dans son dernier baromètre mensuel sur le sentiment des investisseurs en Belgique, le département de recherche économique de la banque ING s’est donc concentré sur le ressenti vis-à-vis de cette évolution des taux.

Avec des taux d’intérêt sur les comptes d’épargne proches zéro depuis un certain temps déjà, les investisseurs (37%) prenaient l’habitude de moins thésauriser qu’auparavant. Beaucoup se sont renseignés sur des solutions d’investissement (45%) et n’ont pas hésité à investir davantage dans les actions, les fonds ou l’immobilier.

Mais cette situation d’intérêt nul va bientôt prendre fin. On peut s’attendre en conséquence à ce que le comportement des investisseurs change également.

L’enquête d’ING Belgique indique clairement que des taux d’intérêt plus élevés encourageront l’épargne chez les investisseurs belges.

  • Tant que les taux d’intérêt n’augmentent pas trop, les actions ou les fonds d’actions restent populaires. A contrario, l’attrait de l’immobilier s’estompe.
  • Les obligations ne profiteraient pas trop d’un environnement de taux d’intérêt plus élevés, car l’investisseur belge préfèrerait alors laisser son épargne au chaud sur son compte.
  • Les cryptomonnaies perdraient de leur attrait avec la hausse des taux d’intérêt.

Si le taux sur les comptes épargne augmentait de 1%, 22% des répondants investiraient moins dans le bitcoin et autres actifs numériques, contre 12% qui feraient l’inverse.

« Nous le constatons déjà sur les marchés financiers. Les cryptomonnaies semblaient très attractives lorsque les taux d’intérêt étaient de 0%, voire négatifs », épingle Peter Vanden Houte, chief eco d’ING Belgique. « Maintenant que les taux d’intérêt sont en hausse dans le monde entier, la plupart des cryptomonnaies subissent une pression à la baisse. »

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20