Les composants de votre iPhone de seconde main sont-ils authentiques ? Apple s’en inquiète autant que vous

Avec la prochaine mise à jour d’iOS, les propriétaires d’un iPhone pourront vérifier l’authenticité de ses composants. Une fonctionnalité particulièrement pratique pour ceux qui souhaitent acheter un iPhone de seconde main.

L’avantage avec les réparations faites auprès d’Apple est que vous avez l’assurance que les pièces utilisées sont officielles. Assurance que vous n’avez pas forcément lorsque vous vous adressez à un réparateur tiers, moins cher, mais aussi non recommandé par la firme américaine. Un problème dont est bien conscient Apple, car pour l’entreprise technologique, l’utilisation de pièces officielles est une priorité.

C’est d’ailleurs pourquoi elle a tenté de punir ceux qui réparaient leur smartphone avec un écran tiers en désactivant Face ID, avant de faire marche arrière, suite aux nombreuses critiques reçues à ce propos. Mais il semblerait qu’Apple ait trouvé une solution moins polémique : intégrer une nouvelle fonctionnalité qui permet de savoir si les pièces de son iPhone sont bien authentiques.

« Historique des pièces et des services »

Avec la version 15.2 d’iOS, une nouvelle section fera son apparition dans les paramètres des iPhone : l’historique des pièces et des services. Cette section permettra, comme son nom l’indique, de connaitre la liste des composants de son téléphone qui pourraient avoir été échangés ou remplacés lors d’une réparation, mais aussi, et surtout si ces pièces sont authentiques ou non. Une information qui peut s’avérer utile lors de l’achat d’un iPhone en seconde main, mais aussi lors d’un passage chez un réparateur tiers.

Si le téléphone repère une pièce non authentique, il indiquera « pièce inconnue ». Dans le cas contraire, il sera indiqué « Genuine Apple Part » (pièce détachée Apple d’origine). La firme de Cupertino précise tout de même sur son site qu’une pièce estampillée inconnue peut l’être pour plusieurs raisons:

  • La pièce a été remplacée à l’aide d’une pièce qui n’est pas d’origine.
  • La pièce a déjà été utilisée ou installée sur un autre iPhone.
  • La pièce ne fonctionne pas comme prévu.

À noter que la nouvelle section sera limitée aux modèles récents d’iPhone. Les informations seront également différentes en fonction de leur âge:

  • Sur l’iPhone XR, XS, XS Max et les modèles ultérieurs, y compris l’iPhone SE (2020), vous pouvez vérifier si la batterie a été remplacée.
  • Sur l’iPhone 11, 12 et 13, vous pouvez vérifier si la batterie ou l’écran a été remplacé(e).
  • Sur l’iPhone 12 et l’iPhone 13, vous pouvez vérifier si la batterie, l’écran ou l’appareil photo a été remplacé(e).

Davantage de réparations amateurs

Cette nouveauté fait son apparition alors qu’Apple a récemment annoncé le lancement de son programme officiel de réparation en libre-service qui permettra aux clients de la firme de commander des pièces depuis son site et de procéder eux-mêmes à des réparations. Une décision forte de la part d’Apple qui s’est toujours montré opposé à ce type de pratique. Une bonne chose pour les consommateurs, mais ce programme impliquera forcément davantage de réparations par des amateurs et donc, potentiellement des remplacements de pièces par des composants non officiels.

La nouvelle section est donc un ajout particulièrement pertinent. Elle devrait faire son apparition sur iOS 15.2, mise à jour qui ne devrait pas tarder.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20