Les Britanniques boivent 1000 bières par an en moyenne

Une campagne pour la lutte contre la consommation d’alcool La consommation moyenne des Britanniques équivaut à 11,6 litres d’alcool pur chaque année, 65% de plus qu’en 1960. Cela correspond à 510 pintes de bière (568 ml), c’est à dire plus de 1000 verres de bière par an, ou 503 verres de vin (175 ml). Depuis les années 1960, on observe une banalisation de la consommation d’alcool au sein de la classe moyenne qui a largement contribué à cette très forte augmentation de la boisson de spiritueux au Royaume-Uni. Les Britanniques boivent donc deux fois plus que les Allemands et cinq fois plus que les Italiens. Les problèmes sociaux et sanitaires liés à cette consommation seraient tout aussi importants pour les « buveurs réguliers » du troisième âge et de la classe moyenne, que pour les alcooliques avérés.Les organisations de lutte contre la consommation abusive d’alcool exhortent le gouvernement à développer une réglementation pour l’alcool similaire à celle du tabac. Le professeur Ian Gilmore et d’autres scientifiques ont écrit dans le journal Reviews Gastroenterology and Hepatology, qu’outre le déclin de la santé des buveurs, il fallait également considérer les effets négatifs sur leur entourage, que ce soit via des faits de violence, des accidents ou, dans le cas des fœtus, de la contamination par le sang.L’alcool affecte également les finances et l’harmonie des familles, la productivité des lieux de travail et la communauté entière, tant au niveau criminel qu’en raison du gaspillage des deniers publics.Alors que la consommation des jeunes anglais de moins de 30 ans a baissé de moitié depuis 2000, celle des plus de 65 ans a augmenté.