Les marchés:
Markten inladen...

VENDREDI 03 AVR

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les bénéfices de Proximus plombés par la restructuration

Logo Business AM
Business

21/02/2020 | Anthony Planus | 4 min de lecture

Isopix

Proximus a dévoilé ce vendredi ses résultats financiers pour l’année 2019. L’opérateur télécoms a notamment dégagé un bénéfice net de 373 millions d’euros, en baisse de 26,6% par rapport à 2018, mais conforme aux attentes suite à son plan de restructuration ‘Fit for Purpose’.

Guillaume Boutin (Proximus)

‘Grâce à une croissance soutenue de notre base clients et nos efforts continus pour réduire les coûts, nos résultats pour l’ensemble de l’année sont conformes à nos prévisions’, annonce Guillaume Boutin, CEO du Groupe Proximus, dans un communiqué publié ce vendredi.

La hausse du nombre de clients TV (+1,4%, à 1,642 million), d’abonnés à l’internet fixe (+1,5%, à 2,089 millions) et de clients mobiles postpaid (+2,4%, à 4,111 millions) n’a pas empêché une diminution du chiffre d’affaires sous-jacent à 5,69 milliards d’euros (-2,1%).

Lire aussi: Le CA de Proximus choisit un CEO et lance le ‘plan de transformation’

‘Maîtrise des coûts’

Les résultats de Proximus ont été soutenus par une réduction des coûts domestiques, entraînant une baisse des dépenses sous-jacentes de 1,4% en 2019, passant à 1,63 milliard d’euros. Ces efforts ‘ont largement compensé les coûts liés aux acquisitions, l’augmentation des coûts dans le domaine ICT pour soutenir sa croissance et l’inflation des salaires’, affirme l’entreprise.

Proximus annonce également que ‘sa bonne maîtrise des coûts’ a permis d‘enregistrer un EBITDA domestique sous-jacent de 1,718 milliard d’euros, en hausse de 0,4%. L’EBITDA sous-jacent du Groupe clôture lui l’année à 1,87 milliards d’euros (+0,3% par rapport à 2018).

‘Un nombre très limité de départs involontaires’

‘Ce résultat ne tient pas compte d’un impact de -278 millions d’euros en éléments occasionnels principalement enregistrés dans le cadre du plan de transformation Fit for Purpose et du plan de départ anticipé préalable à la pension’, précise encore Proximus.

Pour rappel, l’entreprise avait annoncé en janvier 2019 un plan de transformation qui prévoyait le départ de 1.900 travailleurs, finalement ramené à environ 1.300 personnes, et assorti de l’engagement de 1.250 autres.

Proximus annonce dans son communiqué que 1.347 équivalents temps plein ont souscrit au plan de départ volontaire proposé dans le cadre de la restructuration. ‘Un nombre très limité de départs involontaires’ est donc anticipé par Proximus, à la fin du ‘processus de mobilité interne et de requalification, qui a débuté début février’.

271 millions d’euros pour l’État

Enfin, le conseil d’administration va proposer un dividende brut de 1,5 euro par action, 0,5 euro ayant déjà été versé en décembre dernier via un dividende intérimaire. Le dividende total s’élèvera donc à 486 millions euros, dont plus de 271 millions d’euros (55,87%) reviendront à l’État belge.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks