« Macron démissionne », « la fin du Brexit » : les 10 prévisions chocs de la Saxo Bank pour 2023

Chaque année, les institutions bancaires s’essayent à l’exercice des prévisions plus ou moins réussies. Mais la réalité dépasse souvent la fiction. Les prévisions pour 2021 et 2022 n’étaient d’ailleurs pas une franche réussite. Mais cet exercice porte néanmoins un regard intéressant sur la perception de notre avenir.

Qui aurait pu prévoir l’invasion russe de l’Ukraine et une telle envolée des prix de l’énergie, faisant bondir l’inflation européenne à deux chiffres ? Qui aurait pu prévoir qu’Elon Musk allait racheter Twitter, mais que plus de 100 milliards de dollars de sa fortune allaient s’évaporer ? Pas grand monde.

La Saxo Bank aime toutefois jouer les madames Irma, même si elle est consciente que cet exercice est difficile : « Nos prévisions portent sur une série d’événements improbables mais sous-estimés qui, s’ils devaient se produire, pourraient créer une onde de choc sur les marchés financiers ainsi que dans les cultures politiques et populaires », explique l’institution.

Pour Steen Jakobsen, Chief Investment Officer chez Saxo, il y a toutefois une constante pour l’année prochaine : « Les prévisions choc de cette année soutiennent que toute croyance en un retour à la dynamique désinflationniste d’avant la pandémie est impossible parce que nous sommes entrés dans une économie de guerre mondiale, où toutes les grandes puissances du monde s’efforcent désormais de renforcer leur sécurité nationale sur tous les fronts, que ce soit dans un sens militaire réel ou en raison des profondes insécurités de la chaîne d’approvisionnement, de l’énergie et même des finances qui ont été mises à nu par l’expérience de la pandémie et l’invasion de l’Ukraine par la Russie. »

Voici les 10 propositions chocs

  1. Une coalition de milliardaires crée un projet Manhattan de plusieurs milliards de dollars pour l’énergie
  2. Le président français Macron démissionne
  3. L’or s’envole pour atteindre 3 000 USD, les banques centrales ne parvenant pas à remplir leur mandat en matière d’inflation
  4. La création des forces armées de l’UE
  5. Un pays accepte d’interdire toute production de viande d’ici à 2030
  6. Le Royaume-Uni organise un référendum sur l’UnBrexit
  7. Un contrôle généralisé des prix est introduit pour limiter l’inflation officielle
  8. L’OPEP+ et Chindia quittent le FMI et acceptent de commercer avec un nouvel actif de réserve
  9. Le Japon fixe la parité USD/JPY à 200 pour assainir son système financier
  10. L’interdiction des paradis fiscaux tue le capital-investissement

Le descriptif de chacune de ces prévisions est à découvrir ici.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20