Les 10 métiers les plus en vogue en 2021

Le monde post-Covid ne sera sans doute plus jamais le même. Et c’est aussi vrai pour l’emploi. La plateforme française de recrutement Qapa a dressé une liste des métiers qui offriront le plus d’emplois en 2021. En Belgique, la plateforme Robert Half a dressé les tendances pour l’année prochaine. On fait le point.

Les services, le numérique et la santé. Voilà les 3 principaux secteurs d’activité qui offriront le plus d’emplois.

Les nouveaux métiers en 2021    
ClassementSecteursMétiers
N°1ServicesAssitant(e) support télétravail
N°2NumériqueDéveloppeur solutions home office
N°3SantéInfirmier et médecin assistants aux bornes de télémédecine et téléconsultation
N°4SantéDésinfecteur nouvelle génération
N°5RHChief Digital transformation officer

Les métiers boostés par la crise auront une place de choix sur les plateformes de recrutement.

  • Aide à domicile : 50.000 offres d’emploi
  • Agent de tri/Préparateur de commande : 40.000 offres d’emploi
  • Infirmier : 40.000 offres d’emploi
  • Aide-soignant : 25.000 offres d’emploi
  • Relation client (support client, téléopérateurs) : 20.000 offres d’emploi
  • Vendeur : 20.000 offres d’emploi
  • Développeur informatique : 18.000 offres d’emploi
  • Ouvrier polyvalent : 10.000 offres d’emploi
  • Manœuvre/Ouvrier BTP : 8.000 offres d’emploi
  • Agent de propreté : 5.000 offres d’emploi

Les tendances

La crise mènera également à de nouveaux métiers.

Lire aussi : ‘The’ job to do : 8 métiers populaires en 2025

  • Le télétravail exige par exemple une certaine adaptation. C’est pourquoi des assistants de dépannage pour gérer le travail à distance seront nécessaires. Ainsi que des développeurs pour mettre en place des plateformes efficaces.
  • En termes de consultations médicales à distance, elles vont créer de nouveaux types d’infirmiers et de médecins assistants.
  • Qapa imagine aussi des spécialistes de l’hygiène qui seront recrutés par les entreprises.
  • Enfin dans les ressources humaines, des personnes devront se charger d’un certain soutien psychologique et recréer une ambiance de bureau malgré la distance. Cela ouvre la voie à de nouveaux métiers.

En Belgique, 39% des employeurs belges indiquent en effet qu’ils engageront dans l’ère post-Covid de nouveaux collaborateurs pour combler le manque interne de compétences techniques.

La crise a provoqué un déplacement des recrutements à l’année prochaine. Les entreprises ont dû se serrer la ceinture en 2020, et espéreront repartir en croissance en 2021, comme c’était le cas en 2019.

Spécialisation et flexibilité sont les deux mots-clés. Pour la vie de famille et la vie entreprise. 77% des employés désirent continuer à travailler depuis leur domicile dans l’après-Covid.

Au niveau des salaires, la progression sera malheureusement timide. ‘63% des employeurs belges estiment qu’en 2021 les salaires des collaborateurs existants et nouveaux, resteront identiques à ceux de cette année. 20% parlent d’une augmentation, et 17% tiennent compte d’une baisse’, estime la plateforme Robert Half.

Plus
My following

Un agenda peu chargé pour la semaine boursière à venir

05/12/2021 15:18

(ABM FN) La semaine prochaine, l'agenda des investisseurs sera peu rempli, bien que cela ne signifie pas nécessairement que les investisseurs auront une semaine tranquille, avec toute l'incertitude entourant le coronavirus et la future politique monétaire des banques centrales.  

La nouvelle variante omicron du virus est en augmentation, tandis que de nombreux pays sont à nouveau confrontés à des courbes d'infection et d'hospitalisations élevées dans cette pandémie.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20