Markten:
Markten inladen...

JEUDI 13 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les 10 économies les plus touchées par le terrorisme

Logo Business AM
Économie

22/11/2019 | Sonia Romero | 4 min de lecture

Des officiers de l'Armée nationale afghane (ANA) inspectent les lieux d'une attaque à Kaboul, en Afghanistan, le 18 novembre. (epa)

L’Institute for Economics & Peace a étudié l’impact économique du terrorisme dans le monde en 2018. Voici les 10 pays qui ont été les plus touchés.

Le terrorisme recule dans le monde entier. Le nombre de ses victimes a ainsi diminué en 2018 pour la quatrième année consécutive, après le pic de 2014. Mais au-delà des morts qu’il engendre, le terrorisme a également un impact économique, et celui-ci peut être désastreux pour certains pays. 

L’Institute for Economics & Peace vient de publier son Global Terrorism Index 2019. Comme son nom l’indique, l’IEP s’intéresse aux conséquences économiques du terrorisme, qui se sont chiffrées à 30 milliards d’euros l’an passé. C’est beaucoup, mais tout de même 38% de moins qu’en 2017, et bien moins encore que les 100 milliards d’euros de 2014. Là encore, il s’agit de la 4e année consécutive en recul.

Les pays africains et arabes restent les grandes victimes

Grâce à la diminution du niveau de violence, liée principalement aux succès militaires contre l’organisation État islamique et Boko Haram, l’impact économique du terrorisme a chuté dans plusieurs pays gravement touchés: une baisse de 90% au Pakistan, de 82% en Irak et de 62% au Nigeria. Il faut néanmoins noter que les calculs de l’Institute for Economics & Peace ne prennent pas en compte les conséquences à long terme, comme la diminution du tourisme, des investissements et du commerce.

Les pays africains et arabes restent cette année encore les principales victimes du terrorisme.

Les 10 pays où le terrorisme a eu l’impact économique le plus important sur le PIB en 2018:

10. Le Yémen: 0,6% du PIB

9. Le Soudan du Sud: 0,8% du PIB

8. La Somalie: 1,1% du PIB

7. La Lybie: 1,2% du PIB

6. Le Mali: 1,4% du PIB

5 et 4 ex aequo: la Syrie et la République centrafricaine: 1,6% du PIB

3. Le Nigeria: 2,7% du PIB

2. L’Irak: 3,9% du PIB

1. L’Afghanistan: 19,4% du PIB

Les Talibans les plus meurtriers

L’Afghanistan a donc été le pays le plus touché économiquement par le terrorisme en 2018, et de très loin. c’est également le pays ayant subi le plus d’actes terroristes l’an dernier. Il succède ainsi à l’Irak qui a occupé la première place de ce triste classement pendant des années, la faute à l’activité intense de l’État islamique dans cette région jusqu’à sa récente défaite sur le territoire.

L’Afghanistan est par ailleurs le seul pays ne faisant pas partie de la zone Afrique-Monde arabe à figurer aux dix premières places de ce classement.

Notons que pour la première fois depuis 2014, l’État islamique n’est plus le groupe terroriste le plus meurtrier. Il est relayé par les Talibans qui ont repris leurs activités en Afghanistan.

En 2018, on a dénombré pas moins de 15.952 décès liés au terrorisme à travers le monde.


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | La citation du jour