Le triomphe de Parasite à la 92e cérémonie des Oscars

La 92e cérémonie des Oscars se déroulait cette nuit à Hollywood, sacrant les meilleurs acteurs et réalisateurs du monde entier. Le palmarès de cette année a été balayé par Parasite, un exploit pour un film sud-coréen.

Le Dolby Theatre était hier soir le centre de l’attention médiatique pour la 92e cérémonie annuelle des Academy Awards. Les fameuses statuettes dorées ont été décernées pour 24 catégories cinématographiques. On retiendra un grand gagnant lors de cette édition: Parasite.

Le film sud-coréen figurait parmi les favoris, mais on ne s’attendait pas pour autant à un tel triomphe dans une compétition qui peine à récompenser les films ‘étrangers’. Parasite a pourtant décroché quatre Oscars, dont les prestigieux prix du meilleur film et du meilleur réalisateur pour Bong Joon-ho, suivis de ceux du scénario original et… du meilleur film international. La consécration.

On se souviendra donc de cette cérémonie pendant longtemps, alors que beaucoup pensaient que 1917 de Sam Mendes serait le grand gagnant, lui qui a tout raflé aux Golden Globes. Face au film de guerre britannique, l’Academy a préféré ce thriller racontant l’histoire d’une famille au chômage, s’insinuant progressivement dans le quotidien d’une famille richissime.

‘Merci, je vais boire jusqu’au matin’, a déclaré Bong Joon-ho en acceptant le prix de meilleur réalisateur. Notons que malgré le sacre d’un film sud-coréen, cette cérémonie fut vivement critiquée pour son manque de diversité ethnique et culturelle, une fois de plus. Tous les acteurs et actrices en lice cette année étaient blancs et aucune femme n’a été retenue chez les réalisateurs.

Joaquin Phoenix oscarisé

Le reste du palmarès s’annonce lui moins surprenant, copie conforme des précédents… Golden Globes. Joaquin Phoenix a ainsi été récompensé pour le rôle principal dans Joker, de Todd Phillips. Un premier Oscar pour l’acteur de 45 ans alors qu’il avait déjà été nommé trois fois. La bande originale du film fut également sacrée meilleure musique originale. Du côté féminin, c’est Renée Zellweger qui a décroché la récompense de meilleure actrice pour son incarnation de la légende d’Hollywood Judy Garland, dans Judy de Rupert Goold. Il s’agit de son deuxième Oscar, après celui du meilleur second rôle pour Cold Mountain en 2004.

Pour les seconds rôles d’ailleurs, ce sont Brad Pitt et Laura Dern qui ont été sacrés, respectivement pour Once Upon a Time… in Hollywood, de Quentin Tarantino et Marriage Story, du réalisateur Noah Baumbach.

L’Oscar du meilleur film d’animation revient à un film Pixar (Disney) avec Toy Story 4, de Josh Cooley.

La statuette du meilleur documentaire sacre American Factory, réalisé par Julia Reichert et Steven Bognar, un film racontant l’histoire d’une usine automobile dans l’Ohio reprise par un milliardaire chinois.

Le palmarès complet:

  • Film: Parasite de Bong Joon-ho
  • Réalisateur: Bong Joon-ho (Parasite)
  • Acteur: Joaquin Phoenix (Joker)
  • Actrice: Renée Zellweger (Judy)
  • Second rôle féminin: Laura Dern (Marriage Story)
  • Second rôle masculin: Brad Pitt (Once Upon a Time… in Hollywood)
  • Scénario original: Parasite de Bong Joon-ho
  • Scénario (adaptation): Jojo Rabbit de Taika Waititi
  • Photographie: 1917 de Sam Mendes
  • Musique originale: Joker de Todd Phillips
  • Chanson originale: (I’m Gonna) Love Me Again (Rocketman) d’Elton John et Taron Egerton
  • Film international: Parasite de Bong Joon-ho
  • Film d’animation: Toy Story 4 deJosh Cooley
  • Documentaire: American Factory de Julia Reichert et Steven Bognar
  • Maquillage et coiffure: Scandale (Bombshell) de Jay Roach
  • Costumes: Les Filles du docteur March de Greta Gerwig
  • Montage son: Le Mans 66 de James Mangold
  • Mixage son: 1917 de Sam Mendes
  • Décors: Once Upon a Time… in Hollywood de Quentin Tarantino
  • Effets spéciaux: 1917 de Sam Mendes
  • Montage: Le Mans 66 de James Mangold
  • Court-métrage: The Neighbor’s Window de Marshall Curry
  • Court-métrage d’animation: Hair Love de Matthew A. Cherry et Bruce W. Smith
  • Court-métrage documentaire: Learning to Skateboard in a Warzone (If You’re a Girl) de Carol Dysinger
Plus
Lire plus...
Marchés