Les marchés:
Markten inladen...

VENDREDI 03 AVR

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Le sommet européen sur le budget se solde par un échec: ‘Nous avons besoin de plus de temps’

Logo Business AM
Économie

21/02/2020 | Baptiste Lambert | 3 min de lecture

EPA

Ce qui devait arriver arriva. Les Etats membres de l’Union européenne ne sont pas parvenus à un accord. Il y a toujours une lutte entre les pays dits ‘frugaux’ et les ‘Amis de la cohésion’.

‘Je viens sans papier parce qu’il n’y a pas grand-chose à dire’. La Première ministre Sophie Wilmès s’est présentée devant les journalistes visiblement dépitée. Le sommet européen n’aura pas permis de trouver un accord sur le futur budget européen 2021-2027.

Charles Michel était venu avec une proposition à 1,074% du RNB, soit quelque 1.094 milliards d’euros. De trop pour les pays dits ‘frugaux’ (Danemark, de la Suède, des Pays-Bas et de l’Autriche) qui tiennent à ce que le budget ne dépasse pas les 1% du RNB. Avec l’Allemagne, ils craignent de devenir les vaches à lait de l’Europe et contribuer au budget à hauteur de 75%.

De l’autre côté, les ‘Amis de la cohésion’. Un parterre de pays dont le premier objectif est de réduire les différences économiques qu’il peut exister entre États membres. Il s’agit de la Bulgarie, la République tchèque, Chypre, la Croatie, l’Estonie, la Grèce, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, le Portugal, la Slovaquie et la Slovénie.

Rappelons qu’en 2018, la Commission avait proposé un budget de 1,11%. Il faut savoir que la moindre décimale se compte en dizaines de milliards d’euros. Le Parlement planchait lui sur un budget encore un peu plus important de 1,3%.

Pas de date fixée

La Belgique et la France sont coincées au milieu de ce bras de fer et ont tenté de trouver le bon compromis. Un échec: ‘Nous avons besoin de plus de temps’, a affirmé Charles Michel, président du Conseil européen. Et d’ajouter: ‘Comme disais ma grand-mère, pour réussir, il faut essayer.’ Certains lui reprochent de ne pas avoir fait le tour des capitales européennes pour tenter de convaincre les Etats membres les plus retissant à sa proposition.

Mais de combien de temps les Etats membres auront-ils besoin ? C’est l’inconnue. Car aucune date n’a été fixée pour un sommet européen ultérieur.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks