Le secteur technologique russe fuit le pays: « La guerre en Ukraine a été un signal d’alarme pour nous »

Face aux sanctions internationales, à la chute du rouble et à la surveillance accrue du Kremlin, de plus en plus de travailleurs du secteur technologique cherchent à quitter la Russie. La scène technologique russe est durement touchée. Selon les estimations, entre 50.000 et 70.000 travailleurs ont déjà quitté le pays.

De plus en plus de Russes éduqués fuient le pays par crainte d’une nouvelle escalade de la guerre avec l’Ukraine. Selon les experts, la « fuite des cerveaux » russes, c’est-à-dire le départ des universitaires, des financiers et des techniciens, est peut-être le plus gros problème du régime de Poutine.

De nombreux membres de cette foule exilée sont des travailleurs du secteur technologique. En raison de leur lien avec l’économie numérique mondiale, ils ont rapidement ressenti l’impact des sanctions et du départ des entreprises technologiques occidentales.

Selon le groupe commercial russe RAEK, entre 50.000 et 70.000 travailleurs du secteur des technologies ont déjà fui le pays. Selon le groupe professionnel, 100.000 travailleurs supplémentaires pourraient partir en avril. « Il s’agit principalement d’ingénieurs numériques et de scientifiques du traitement de données. Beaucoup d’entre eux sont des employés de grandes organisations technologiques, telles que Yandex, VK et Sberbank », a déclaré Konstantin Vinogrado de la société Runa Capital, basée à Londres.

Paria mondial

Le statut de paria mondial de la Russie fait qu’il est difficile pour les travailleurs du secteur technologique de continuer à travailler dans le pays. Des entreprises telles que Microsoft, Intel, Apple, Netflix et Meta ont retiré ou restreint leurs services, rendant les opérations normales plus difficiles de jour en jour. Les blocages de l’internet empêchent les employés de faire leur travail et d’accéder aux informations cruciales de l’entreprise.

Il est également devenu plus difficile de payer les employés basés en Russie en raison de l’exclusion du système de paiement SWIFT.

Appel au réveil

Un travailleur russe anonyme a expliqué à Wired que de nombreux travailleurs russes du secteur des technologies ont quitté le pays en raison des mesures prises par le gouvernement. « Pendant longtemps, il y avait une sorte d’équilibre, où l’État faisait des choses terribles, mais si vous n’interagissiez pas avec lui, vous étiez plus ou moins laissé tranquille. Mais avec cette guerre, le Kremlin est entré dans nos vies, c’était un réveil ».

Le gouvernement russe a indiqué qu’il considérait les travailleurs de la technologie comme un atout stratégique, et il tente de contrer l’exode par de nouvelles incitations financières. En outre, les travailleurs sont exemptés du service militaire.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20