Le Royaume-Uni est-il à moins de deux ans de l’implosion?

La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon annonce la tenue d’un nouveau référendum d’indépendance si son parti reste au pouvoir – Isopix

Le Scottish National Party (SNP), au pouvoir en Écosse, s’est engagé jeudi à organiser un référendum sur l’indépendance d’ici la fin de l’année 2023. Un vote majoritaire en faveur du ‘Leave’ entraînerait l’implosion du Royaume-Uni après 314 années d’union entre l’Angleterre et l’Écosse.

Déjà aux prises avec le Brexit et la crise du Covid-19, le Royaume-Uni pourrait connaître un nouveau cataclysme dans les deux ans à venir: l’indépendance de l’Écosse, environ un siècle après celle de l’Irlande.

En 2014, les Écossais ont voté contre l’indépendance par 55% contre 45%. Mais depuis, le Brexit est passé par là, et les nationalistes du SNP n’ont eu de cesse de réclamer un nouveau référendum. Si le parti remporte les élections au Parlement écossais le 6 mai prochain, le vote devrait devenir réalité, malgré les refus répétés du Premier ministre britannique Boris Johnson.

‘L’Écosse devrait-elle être un pays indépendant?’

‘Nous pensons que le peuple écossais devrait avoir la possibilité, lors d’un référendum lorsque la crise du COVID sera terminée, de décider si l’Écosse doit être un pays indépendant’, a déclaré le SNP dans un manifeste publié jeudi.

‘L’intention du SNP est que le référendum ait lieu dans la première moitié du mandat de cinq ans’, a encore précisé le parti nationaliste, ajoutant que la date exacte serait ‘déterminée par notre parlement démocratiquement élu’.

S’il devait devenir réalité, le référendum écossais poserait la question suivant: ‘L’Écosse devrait-elle être un pays indépendant?’

Et le SNP de conclure: ‘Il ne peut y avoir aucune justification morale ou démocratique pour Boris Johnson ou tout autre gouvernement de Westminster d’entraver le droit du peuple écossais à décider de son propre avenir.’

1707

Le Scottish National Party dispose actuellement de 61 des 129 sièges du Parlement écossais. Une alliance avec les cinq parlementaires des ‘Greens’ lui donne le contrôle de l’assemblée législative.

L’union formelle entre l’Angleterre et l’Écosse, qui a permis de créer le Royaume de Grande-Bretagne à partir de 1707, connait-elle ses dernières heures? Un début de réponse tombera le 6 mai prochain…

Pour aller plus loin: