Le premier train 100% autonome au monde fait ses débuts en Allemagne

Alors que la conduite autonome est annoncée depuis longtemps sur les voitures électriques, d’autres acteurs du secteur des transports se penchent également sur cette technologie. Ils sont d’ailleurs en passe de devancer les constructeurs automobiles.

Le premier train 100% autonome au monde a réalisé ses premiers pas lors du Congrès mondial des systèmes de transport intelligents (ITS World Congress), organisé en Allemagne, à Hambourg. Une première mondiale qui a de quoi impressionner, mais qui pourrait également blaser certaines personnes. Des trains capables de relier deux gares sans aucune intervention de l’Homme existent en effet depuis un moment déjà, mais ici, les trains autonomes développés par la Deutsche Bahn et Siemens vont plus loin.

De nombreux trains, métros et tram actuels fonctionnent en effet sans conducteur à leur bord, et ce, tout simplement parce qu’ils circulent sur des voies ferroviaires spécifiques qui leur permettent de rouler de manière automatique. Là où le nouveau train se différencie, c’est qu’il est en mesure de circuler sur un réseau ferroviaire normal et de s’adapter aux autres trains sur les voies, contrôlés ou non par l’Homme.

On notera cependant qu’une présence humaine est toujours obligatoire dans la cabine de pilotage lorsque les trains autonomes transportent des passagers, et ce, uniquement par sécurité. Lorsqu’il sera vide, le train autonome pourra réaliser ses différentes manœuvres seul, de manière totalement autonome.

30% de passers supplémentaires, 30% de consomation en moins

À terme les trains autonomes permettront de transporter jusqu’à 30% de passagers supplémentaires, tout en améliorant la ponctualité. De plus, ce type de moyen de transport permettra d’alléger la note énergétique puisqu’il consomme 30% d’énergie en moins, selon le patron de Siemens.

Enfin, autre avantage, la mise en circulation des trains autonomes n’impliquera pas la construction de nouvelles voies vu qu’ils pourront circuler sur les réseaux ferroviaires actuels, en parallèle des trains traditionnels. Un aspect qui devrait faciliter l’adoption de ce nouveau moyen de transport futuriste.

Deutsche Bahn et Siemens ont annoncé que quatre premiers trains autonomes seront mis en service dans le courant du mois de décembre dans le nord de l’Allemagne.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20