Markten:
Markten inladen...

JEUDI 13 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Le Portugal est assis sur une mine d’or : des réserves de lithium

Logo Business AM
Économie

02/01/2019 | Arnaud Lefebvre | 3 min de lecture

L’électro-mobilité estimpossible sans lithium pour les batteries. Actuellement, ce métalse trouve principalement en Amérique du Sud et en Australie.Toutefois, le Portugal pourrait devenir un important fournisseur delithium si les résidents locaux et les activistes ne s’opposent pasaux projets miniers.  

Depuis près d’un an,l’entreprise anglo-australienne Savannah Ressources explore lesgisements de lithium dans le nord du Portugal, à la mine de Barroso,à Boticas, et les résultats sont prometteurs. Il s’agit du dépôtde lithium le plus important de l’entreprise avec environ 10 millionsde tonnes. La compagnie va continuer ses forages durant toute l’année2019 pour ensuite décider si elle poursuivra ses activités minièresdans cette région. Les chances sont élevées car lescaractéristiques des échantillons de lithium trouvés dans larégion sont similaires en qualité au métal trouvé parl’entreprise en Australie.

Selon David Archer, le PDGde la société minière Savannah Ressources, les caractéristiquesdu lithium découvert dans le nord du Portugal en font un produitd’exportation.

Création d’emplois

En 2020, SavannahRessources espère ouvrir dans cette région la plus grande mine delithium d’Europe. Cette mine créerait 150 nouveaux emplois, unebonne nouvelle pour le développement de Boticas qui mettrait enoutre un frein aux constantes migrations des habitants qui partent dela région. Selon Fernando Queiroga,le maire de Boticas, les investissements de Savannah Ressources àBoticas vont obliger à amener de nouvelles personnes dans la régioncar il existe un manque de personnes qualifiées pour répondre auxbesoins de l’entreprise. Ces nouveaux employés deviendront denouveaux citoyens, explique le maire.

Craintes des résidents etdes activistes

La ville la plus proche dela mine de Savannah Ressources se trouve à seulement 800 mètres.Les résidents et les activistes environnementaux s’inquiètent doncdes inconvénients potentiels des activités de forage de SavannahRessources. Les activistes expliquent que l’air est pur dans cetterégion et qu’ils souhaitent conserver ce petit morceau de paradis.

Cependant, malgré lescepticisme des habitants et l’espoir que nourrissent les activistesque le projet soit arrêté, Savannah Ressources est convaincued’avoir raison. Selon David Archer, les travailleurs de l’entreprisepossèdent l’expérience nécessaire. Cela fait partie de leurtravail d’expliquer à la population en quoi consiste les forages etd’éclairer les habitants sur les problèmes que peuvent susciter cesactivités tels que le bruit, la poussière et les inconvénients auniveau du trafic.

Si Savannah Ressourcesdécide de poursuivre ses activités dans la région l’annéeprochaine, la mine de devrait être opérationnelle en 2020 si aucunopposant n’ a recours à la loi pour s’opposer à ce le projet.  


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | La citation du jour