Le plus grand yacht du monde prendra la mer en 2024 et comptera… 39 appartements

S’offrir un yacht n’est pas à la portée de toutes les bourses et acquérir un appartement sur un super-yacht l’est sans doute encore moins. Ce n’est pas pour autant que les projets ambitieux de super-yachts toujours plus extravagants ne voient pas le jour, repoussant toujours plus loin les frontières du luxe sur mers.

Le projet Somnio porté par le constructeur naval norvégien Vard mesurera 222 mètres de long (728 pieds) lorsqu’il prendra la mer en 2024 – si tout se passe bien. Le bâtiment comptera pas moins de 39 appartements plus luxueux les uns que les autres, avec un prix de départ de 9,5 millions d’euros. Un joli montant avec lequel on peut s’offrir un yacht seul, alors pourquoi acheter un appartement sur un immeuble flottant ?

L’entre-soi avant tout

D’après Erik Bredhe, le cofondateur et futur capitaine du Somnio, acquérir un emplacement sur le superyacht répond à un désir des ultrariches qui n’est pas la confidentialité à tout prix, mais bien de pouvoir « se mélanger avec des membres de la communauté partageant les mêmes idées ».

“Le facteur le plus important est une communauté intime avec laquelle partager un itinéraire vraiment mondial”, a-t-il déclaré à CNBC. De plus, les propriétaires d’appartement sur un yacht n’ont pas à se soucier de l’entretien ni de la planification de voyage, contrairement à ceux qui possèdent un bateau.

Crédit : Somnio

Une croisière à durée indéterminée

En réalité, l’expérience proposée sur le Somnio se rapprochera d’une croisière privée à durée indéterminée. Le personnel du bateau s’occupera de l’entretien, des réparations éventuelles, de l’approvisionnement en carburant et nourriture, ainsi que des visites à terre. Les propriétaires n’auront donc à se soucier de rien. Ils pourront simplement profiter du voyage. Des services qui ont évidemment un cout. Les propriétaires d’un appartement sur le Somnio devront en effet payer une redevance annuelle qui devrait être à la hauteur de l’expérience proposée.

Sur le site de Somnio, on peut lire que le navire disposera de « capacités embarquées lui permettant d’entreprendre des recherches océaniques ciblées. Cela comprendra des études approfondies et des tests de prototypes pour des solutions, notamment celles qui réduisent les impacts négatifs sur l’environnement marin ». Le mastodonte ne sera donc pas qu’un énième bâtiment qui apparente les mers, sans se soucier des conséquences pour les fonds marins… À voir si cet engagement est bien respecté.

Malheureusement pour le Somnio, ce dernier ne devrait conserver son titre de plus grand yacht du monde que durant une période limitée. Un autre superyacht beaucoup plus grand encore, le Njord (948 pieds/288 mètres de long), est également en construction. Il devrait être achevé en 2025 et proposera également des appartements à la vente.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20