Le Pain Quotidien à nouveau 100% belge

(Isopix)

La participation de 25% du groupe français Norac a été rachetée par les actionnaires historiques du Pain Quotidien. Le Belge Vincent Herbert, ex-CEO, reprend temporairement les rênes, peut-on lire ce vendredi dans L’Echo.

Le groupe alimentaire Norac, de l’entrepreneur français Bruno Caron, était entré au capital du Pain Quotidien il y a sept ans. Il avait alors acquis 15% des actions, avant de progressivement faire monter sa participation jusqu’à 25%.

Selon L’Echo, les actionnaires historiques de l’enseigne belge auraient décidé de racheter les actions du groupe français au prorata de leur participation. En conséquence, la participation du holding Cobepa (détenu à plus de 50% par la famille de Spoelberch) passe de 32% à 43%, le reste des parts étant réparti entre plusieurs entrepreneurs, dont le fondateur du Pain Quotidien, Alain Coumont.

Le Belge Vincent Herbert, CEO de l’enseigne de boulangerie de 2001 à 2018, aurait été choisi pour succéder, au moins temporairement, à l’Américain Jerry Gamez (ex-Burger King et ex-Walmart) à la tête du Pain Quotidien. Il n’aura pas la tâche facile, car si le chiffre d’affaires a augmenté de 5%, à 316 millions de dollars, les comptes sont dans le rouge à cause notamment d’une augmentation des frais d’exploitation.

Plusieurs centaines de millions

La suite pour le Pain Quot’? Nul ne le sait à ce stade. La banque d’affaires Rothschild a été chargée de mener à bien la reconfiguration de l’actionnariat. L’enseigne pourrait être vendue tout comme elle pourrait voir l’arrivée d’un autre actionnaire de référence.

En 2016, le géant américain du café Starbucks aurait proposé ‘plusieurs centaines de millions’ pour racheter la chaîne belge, sans succès. Selon L’Echo toujours, lorsque Cobepa est devenu actionnaire du Pain Quotidien la même année, un expert financier avait avancé la somme de ‘400 à 500 millions de dollars’ de valorisation. Un montant jamais confirmé. Entre-temps, l’enseigne a poursuivi son développement.